Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

NBA: les pompom girls de San Antonio sacrifiés pour un spectacle plus familial

© Getty/AFP/Archives | Les pompoms des San Antonio Spurs animent la soirée lors de la réception du Thunder d'Oklahoma City, le 21 mai 2014 au Texas

LOS ANGELES (AFP) - 

Les San Antonio Spurs sont devenus lundi la première franchise de la Ligue nord-américaine de basket (NBA) à dissoudre leur troupe de danseuses qui sera remplacée durant les matches des Spurs par un spectacle plus familial à partir de la saison prochaine.

"Nous sommes ravis d'annoncer la création de notre nouvelle troupe d'animation" formée de 35 membres qui montreront "une gamme unique des talents destinés à la famille", a expliqué Tammy Turner, vice-présidente de Spurs Sports and Entertainment, sans donner plus d'explications.

Cette décision survient en plein mouvement #MeToo qui a mis au jour des milliers de témoignages d'abus sexuels dans de nombreux secteurs économiques.

Début avril, plusieurs pompom girls, ou cheerleaders comme elles sont désignées aux Etats-Unis, de l'équipe de football américain des Washington Redskins ont révélé avoir dû poser nues lors d'un voyage au Costa Rica pour des photos devant des dirigeants et supporters VIP.

Selon la presse de San Antonio, l'animation durant les matches des Spurs comprendra désormais des acrobaties, cascades et autres sauts périlleux.

La troupe des Silver Dancers (danseuses d'argent) a été formée en 1991 par une chorégraphe, Rosalyn Jones qui a fait part de son incompréhension.

"Nous sommes (à San Antonio) dans un marché très conservateur, les dirigeants de l'équipe ont toujours fait très attention à ce que faisaient les danseuses", a-t-elle expliqué au Washington Post.

"Je n'ai jamais rien vu ou entendu de vulgaire, les danseuses sont toutes des professionnelles qui connaissent les règles et qui savent qu'elles sont des ambassadrices des Spurs", a-t-elle expliqué.

© 2018 AFP