Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Procès Samsung-Apple: le jury va poursuivre ses délibérations mardi

© AFP/Archives | Apple réclame plus d'un milliard de dollars à Samsung pour violation de brevets

SAN JOSÉ (ETATS-UNIS) (AFP) - 

Les jurés du procès entre les géants de la technologie Samsung et Apple vont se retrouver mardi pour une seconde journée de délibérations, afin de décider si le groupe sud-coréen doit compenser financièrement son concurrent américain pour violation de brevets.

La querelle entre les deux leaders mondiaux des smartphones dure depuis sept ans et Samsung ne commercialise plus le modèle incriminé.

Apple réclame un peu plus d'un milliard de dollars, tandis que Samsung pense qu'il ne doit à son rival qu'environ 28 millions de dollars.

Le jury doit déterminer si les éléments de design copiés par Samsung justifient le versement de la totalité des bénéfices engrangés avec le modèle de smartphone litigieux ou seulement d'une partie de cette somme car il ne s'agit que de composants.

Trois brevets d'Apple sont concernés, portant notamment sur la face rectangulaire avec des bords arrondis du smartphone et sur les icônes colorées rangées sur un écran noir.

En 2011, un premier procès avait tranché en faveur d'Apple et Samsung avait été condamné à payer 400 millions de dollars, montant que le groupe sud-coréen a toujours contesté.

L'affaire est remontée jusqu'à la Cour suprême des Etats-Unis qui, en 2016, a annulé la sanction de 400 millions de dollars, renvoyant le dossier dans le système judiciaire ordinaire.

© 2018 AFP