Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne, la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

SPORT

Mondial-2018 : bouté hors des 23, Adrien Rabiot refuse d'être suppléant en Bleu

© Franck Fife, AFP | Adrien Rabiot ne participera vraisemblablement pas à la prochaine Coupe du monde.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 23/05/2018

Cadre des Bleus de Deschamps ces dernières saisons, le Parisien Adrien Rabiot ne digère visiblement pas son statut de "suppléant" sur la sélection des 23 appelés pour disputer le Mondial-2018. Il a même écrit au sélectionneur pour jeter l'éponge.

La pilule a bien du mal à passer pour Adrien Rabiot. Le milieu de terrain du PSG a écrit au sélectionneur de l'équipe de France Didier Deschamps qu'il refusait d'être suppléant en vue du Mondial-2018, a-t-on appris mercredi 23 mai de source proche du dossier, confirmant une information des quotidiens L'Équipe et le Parisien.

Le joueur du Paris SG a rédigé un email pour Didier Deschamps dans lequel il prend d'abord acte de son statut de suppléant, puis indique : "Dans ces conditions, je ne pourrai pas suivre le programme" d'entretien physique envoyé en début de semaine aux onze suppléants, a confié à l'AFP cette source proche du dossier.

Selon L'Équipe, le joueur de 23 ans "aurait décidé d'agir seul sans forcément tenir compte des recommandations de ses proches". Le Parisien avance de son côté que c'est "une décision mûrement réfléchie que le staff tricolore aurait tenté d'infléchir".

"Il s'auto-exclut de lui-même"

Didier Deschamps a commenté cette nouvelle mercredi après-midi à l'occasion du premier jour de rassemblement de l'équipe de France pour préparer le Mondial russe. "Je peux comprendre l'immense déception, de là à prendre une telle position...", a regretté le sélectionneur lors d’une conférence de presse. "Il s'auto-exclut de lui-même, a-t-il insisté. J'ose espérer qu'à travers certaines décisions comme celle-là, ça lui permettra de mûrir".

La conférence de presse de Didier Deschamps

"Je suis convaincu qu'il a fait une énorme erreur", a aussi martelé Deschamps. "Dans le très haut niveau, il n'y a pas de place pour les états d'âme, on se doit d'être professionnel en toutes circonstances". Interrogé sur le retour possible d’Adrien Rabiot chez les Bleus, Deschamps a répondu: "Je ne prends jamais de position radicale. Il se met à la faute, point barre".

De son côté, Noël Le Graët, président de la Fédération française de football (FFF), a estimé dans un communiqué que le milieu du PSG "est un joueur de grande qualité et un garçon attachant, qui s'est toujours bien comporté dans les sélections nationales", tout en se montrant ferme : "Sa déception ne l'autorise pas à abandonner et à ne pas se mettre au service de l'équipe de France".

"Faire partie du collectif de l'équipe de France, être parmi les trente meilleurs joueurs français, c'est une chance et un privilège dans la carrière d'un joueur", a conclu Noël Le Graët.

Rabiot décevant avec les Bleus, selon Deschamps

Rabiot, qui compte six sélections chez les Bleus dont quatre comme titulaire, n'a pas été retenu par Deschamps dans la liste des 23 joueurs convoqués pour le Mondial, mais seulement parmi les suppléants. Ces 11 joueurs sont appelés à remplacer un éventuel blessé dans la liste finale que le sélectionneur doit communiquer à la Fédération internationale (Fifa) le 4 juin.

Ils doivent s'entretenir physiquement et rester joignables. Ces suppléants ne s'entraînent toutefois pas à Clairefontaine, contrairement aux réservistes appelés par DD à l'occasion de la préparation des deux derniers tournois (Mondial-2014 et Euro-2016).

"Les performances d'Adrien en équipe de France ne sont pas du tout du même niveau qu'avec le PSG", avait expliqué Deschamps jeudi lors de l'annonce de son groupe retenu pour le Mondial (14 juin-15 juillet).

Avec AFP

Première publication : 23/05/2018

  • FOOTBALL

    Football : les 23 Bleus au Mondial-2018 avec Thauvin mais sans Payet ni Rabiot

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : la liste de Deschamps dévoilée à partir de 20 heures

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Mondial-2018 : la défense, chantier prioritaire des Bleus de Deschamps

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)