Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Basket: Tarbes relance le suspense et fait durer le plaisir en finale dames

© AFP/Archives/Archives | Dans son bouillant palais des sports, Tarbes a remporté jeudi le troisième match de la finale de la Ligue féminine de basket contre Bourges, 64 à 63 après prolongation, relançant ainsi le suspense dans cette série menée 2 à 1 par les grandes favorites berruyères.

PARIS (AFP) - 

Dans son bouillant palais des sports, Tarbes a remporté jeudi le troisième match de la finale de la Ligue féminine de basket contre Bourges, 64 à 63 après prolongation, relançant ainsi le suspense dans cette série menée 2 à 1 par les grandes favorites berruyères.

Après les démonstrations lors des deux premiers matches des Tangos sur leur parquet du Prado, tous les voyants étaient au vert pour un 14e sacre national, ce qui constituerait un record pour le basket féminin français.

Et l'entame de match parfaite de Bourges laissait augurer une fin heureuse pour les filles d'Olivier Lafargue, rapidement devant (6-0 après 90 secondes) et toujours en maîtrise.

Mais contrairement aux rencontres à domicile, les Tarbaises n'ont pas pris d'éclats, n'accusant jamais un retard supérieur de 10 points et sont revenues à hauteur juste avant le dernier quart-temps (40-40, 28e).

Elles ont pu compter sur une excellente Michelle Plouffe, qui a inscrit 16 points, et surtout sur le sang froid de sa très jeune intérieure Naomi Mbanju, qui a marqué les lancers francs décisifs en prolongation pour donner un point d'avance et assurer la victoire.

Elles ont aussi profité de Berruyères un peu moins adroites que d'habitude, à l'image du tir ouvert manqué par Elodie Godin dans les toutes dernières secondes qui auraient pu offrir le titre aux Tangos.

"On est content d'offrir au public bigourdan une rencontre supplémentaire. Le scenario, prolongation et victoire à plus un, tout le monde en rêve", s'est réjoui l'entraîneur des Tarbaises François Gomez au micro de SFR Sport.

"Tant que Bourges n'est pas allé chercher cette troisième manche, on est encore vivant. On a encore un match chez nous. J'espère que l'on retournera à Bourges, c'est une ville sympathique", synonyme de match 5 décisif dans cette finale, a-t-il malicieusement glissé.

Tombeuses des championnes de France en titre Villeneuve-d'Ascq en quart de finale et de Charleville-Mézières en demies, les Tarbaises continuent de surprendre en play-offs.

Mais avant un éventuel match 5 à Bourges, les deux équipes se retrouveront samedi à 16h30 à Tarbes, avec une deuxième balle de match pour Bourges.

© 2018 AFP