Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Asie - pacifique

Donald Trump annonce l'annulation du sommet avec le leader nord-coréen Kim Jong-un

© AFP | Le président américain Donald Trump et le leader nord-coréen Kim Jong-un sur un écran de télévision à Séoul, en Corée du Sud, le 24 mai 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 24/05/2018

Le président américain Donald Trump a annoncé jeudi dans une lettre adressée au dirigeant nord-coréen Kim Jong-un que le sommet entre les deux dirigeants prévu à Singapour le 12 juin n'aura pas lieu.

C'est par une lettre que le président américain Donald Trump a décidé d'annuler le sommet prévu à Singapour avec le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un. Dans ce courrier, adressé jeudi 24 mai Kim Jong-un, Donald Trump dénonce "la colère" et "l'hostilité" de la Corée du Nord. L'ancien homme d'affaires y évoque aussi "la puissance" de l'arsenal nucléaire américain.

"J'avais vraiment hâte d'être là avec vous", écrit Donald Trump à Kim Jong-un. "Malheureusement, compte tenu de l'immense colère et de l'hostilité affichée dans vos déclarations les plus récentes, je pense qu'il est inopportun, à ce stade, d'avoir cette réunion prévue depuis longtemps."

Le président américain souligne que "pour le bien des deux parties, mais au détriment de celui du reste du monde", le sommet de Singapour n'aura pas lieu. Il évoque ensuite l'arsenal nucléaire américain en guise de mise en garde.

"Vous évoquez votre arsenal nucléaire, mais le nôtre est si massif et puissant que je prie Dieu que nous n'ayons jamais à en faire usage", écrit-il. "J'avais l'impression qu'un merveilleux dialogue était en train de s'instaurer entre vous et moi, et en dernier ressort, c'est le seul dialogue qui compte", ajoute le président américain, remerciant le dirigeant nord-coréen de la libération de trois prisonniers américains. "Un jour, je serai très heureux de vous rencontrer", a ajouté Donald Trump à l'adresse de Kim Jong-un.

Les explications de notre correspondant en Corée du Sud

"Poursuivre leur dialogue"

Le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un a été annulé car les conditions n'étaient pas réunies pour obtenir "un résultat positif", a également déclaré le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo. "Je ne pense pas que nous étions en mesure de croire qu'il pouvait y avoir un résultat positif", a-t-il dit devant une commission parlementaire. Lors de travaux préparatoires ces derniers jours, "nous n'avons reçu aucune réponse à nos demandes" de la part des autorités nord-coréennes, a-t-il regretté.

Le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a rapidement réagi à cette lettre et à cette annulation. "Je suis profondément préoccupé (...) et j'exhorte les parties à poursuivre leur dialogue pour trouver une voie vers une dénucléarisation pacifique et vérifiable de la péninsule coréenne", a-t-il déclaré, lors de la présentation de son agenda pour le désarmement à Genève.

Le sommet était initialement prévu le 12 juin à Singapour entre Donald Trump et Kim Jong-un. La Corée du Nord avait semé le doute la semaine dernière sur sa tenue, menaçant de reconsidérer sa participation si les États-Unis continuent d'insister sur une dénucléarisation unilatérale de la République populaire démocratique de Corée. Quelques heures avant l’envoi de la lettre de Donald Trump, la Corée du Nord a annoncé avoir entièrement démantelé son site d'essais nucléaires connu, situé à Punggye-ri.

Les explications de notre correspondante à Washington

>> À lire : La Corée du Nord affirme avoir démantelé son site d'essais nucléaires

Avec AFP et Reuters

Première publication : 24/05/2018

  • CORÉE DU NORD

    La Corée du Nord affirme avoir démantelé son site d'essais nucléaires

    En savoir plus

  • CORÉE DU NORD

    Pyongyang fustige des propos "stupides" de Pence et entretient le doute sur le sommet

    En savoir plus

  • ÉTATS-UNIS

    Le sommet entre Donald Trump et Kim Jong-un aura lieu le 12 juin à Singapour

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)