Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Syrie: les forces kurdes annoncent la capture d'un jihadiste français recherché

© Syrian Democratic Forces/AFP | Une photo obtenue auprès des Forces démcratiques syriennes (FDS) le 24 mai 2018 montrant un portrait du jihadiste français recherché Adrien Guihal, dont la capture à Raqa dans le nord de la Syrie a été annoncée par cette coalition arabo-kurde soutenue par Paris et Washington.

QAMICHLI (SYRIE) (AFP) - 

Les forces démocratiques syriennes (FDS), une coalition arabo-kurde soutenue par Washington et Paris, ont annoncé jeudi la capture d'un jihadiste français, Adrien Guihal, à Raqa dans le nord de la Syrie.

Ce jihadiste du groupe Etat islamique (EI) est accusé d'être la voix de la revendication de l'attentat meurtrier de Nice en France en juillet 2016.

Il avait été en outre condamné en 2012 en France à quatre ans de prison dont un avec sursis pour avoir fomenté un projet d'attentat contre ce pays, avant de fuir vers la Syrie et l'Irak, deux Etats voisins où l'EI avait pris le contrôle de vastes régions en 2014.

"Les services de renseignements des FDS ont mené une opération le samedi 19 mai qui a permis de capturer un groupe de jihadistes de l'EI avec à leur tête Adrien Guihal, connu sous le nom d'Abou Oussama al-faransi", selon un communiqué publié sur le site des FDS.

Le jihadiste français a été arrêté à Raqa, l'ex-capitale de l'EI en Syrie reconquise par les FDS en 2017, en compagnie de sa femme dont l'identité n'a pas été révélée, a ajouté le communiqué.

Les FDS ont réussi ces derniers mois à arrêter plusieurs jihadistes français membres de l'EI qui vivaient dans la clandestinité.

© 2018 AFP