Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

NBA: Golden State au bord de l'élimination, Kerr reste optimiste

© GETTY/AFP | L'entraîneur de Golden State Steve Kerr, le 24 mai 2018 à Houston

LOS ANGELES (AFP) - 

L'entraîneur de Golden State Steve Kerr a martelé son optimisme vendredi à la veille du match N.6 de la finale de conférence Ouest contre Houston que son équipe doit absolument remporter pour éviter l'élimination.

"On a la possibilité d'égaliser en remportant ce match à domicile, notre situation reste plutôt bonne", a insisté Kerr.

"Ce sont les play-offs, il y a des hauts et des bas jusqu'à ce qu'une équipe gagne quatre matches", a poursuivi l'ancien coéquipier de Michael Jordan à Chicago.

Battus 98 à 94 jeudi à Houston, les Warriors sont menés trois à deux par les Rockets et peuvent être détrônés s'ils inclinent samedi dans leur salle ou lundi à Houston en cas de match N.7.

Mais la tâche ne paraît pas insurmontable à Kerr: "Il faut qu'on gagne deux matches de basket, ce qu'on a fait un certain nombre de fois ces derniers temps, nous sommes très confiants", a-t-il rappelé, en souriant.

Golden State, tenant du titre, se retrouve toutefois dans une position inhabituelle: depuis la nomination de Kerr au poste d'entraîneur en juillet 2014, les Warriors ont disputé 14 séries de play-offs et n'en ont perdu qu'une seule, la finale 2016 (4-3 contre Cleveland).

C'est seulement la deuxième fois, sur cette période, qu'ils se retrouvent au bord de l'élimination, sans compter la finale 2016: ils étaient menés 3 à 1 par Oklahoma City en finale de la conférence Ouest en 2016, avant de remporter les trois matches suivants.

Par ailleurs, Kerr, qui a tenu son point-presse avant l'annonce du forfait du meneur-vedette de Houston Chris Paul pour le match N.6, a admis qu'il ne savait pas encore s'il pourrait compter samedi sur Andre Iguodala, blessé à une cuisse depuis le match N.3 et dont l'absence a pénalisé les Warriors lors des matches N.4 et N.5.

© 2018 AFP