Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

REPORTERS

Un reportage long format tourné par nos reporters ou nos correspondants aux quatre coins du monde. Le samedi à 21h10. Et dès le vendredi, en avant-première sur internet!

Dernière modification : 27/05/2018

"Les bruits couraient qu'il allait y avoir une guerre civile" : Mai 68 vu de l'étranger

© France 24

En mai 1968, le mouvement étudiant français ressemble à ceux des pays voisins... jusqu'à ce que la grève générale paralyse le pays. Le Quai d'Orsay reçoit alors de nombreux messages inquiets de ses ambassades à travers le monde. À Paris, des étrangers sont surpris par les événements : un étudiant algérien est happé par l'"esprit de mai" à la Sorbonne, un objecteur de conscience portugais partage le sort des ouvriers de Billancourt et un enseignant américain est frappé par la violence des CRS.

À l'occasion du cinquantenaire de Mai 68, beaucoup de livres, de rétrospectives et de documentaires sont sortis en France – toujours avec une vision franco-française. Mais comment les autres pays ont-ils perçu ces événements qui ont secoué la France ?

Dans ce documentaire, nous interviewons Tewfik Allal, un étudiant algérien en cinéma, Vasco Martins, un objecteur de conscience portugais, et George Ross un enseignant-chercheur américain qui habite près de l'Odéon, occupé en mai 1968. Nous rencontrons aussi Maurice Vaïsse, un historien qui a dépouillé les archives diplomatiques de l’époque.

L’inquiétude des ambassades

Dans ces télégrammes et dépêches, personne ne s'intéresse aux manifestations étudiantes, qui ressemblent à celles qui agitent l'Italie, les États-Unis et l’Allemagne de l'Ouest. Mais quand le pays est bloqué par 8 millions de grévistes, le Quai d’Orsay reçoit subitement des messages affolés de ses ambassades.

Et les partenaires de la France ne sont pas les seuls à s’inquiéter : les 12 000 travailleurs immigrés chez Renault sont également surpris, pour ne pas dire réticents à la grève.

Le mouvement essaime en Afrique

En mai 68, les idées révolutionnaires sont contagieuses. Au Sénégal, un mouvement de révolte démarre à l’université de Dakar et se propage bientôt dans tout le pays. Maurice Vaïsse, qui enseignait à l’époque au Sénégal, parle même d'"effet de miroir" entre Paris et Dakar.

Dans d’autres pays africains, proches de la France, c'est la panique. Pour preuve, cette lettre du général Bokassa, président de la République centrafricaine, adressée à Charles de Gaulle, en qui il voit "le seul remède" aux troubles en France. Jean-Bedel Bokassa écrit alors : "Le peuple centrafricain tout entier, sous ma haute direction, supplie votre Excellence de garder le pouvoir jusqu'à la fin de son mandat."

France 24 revient sur cette crise qui a ébranlé la place de la France dans le monde.

>> À voir aussi, notre entretien avec Daniel Cohn-Bendit et Romain Goupil : "Être jeune aujourd'hui est plus difficile qu'en Mai 68"

Par Florence GAILLARD

COMMENTAIRE(S)

Les archives

03/08/2018 Afrique

Le Super Mama Djombo, bande-son de la Guinée-Bissau

La Guinée-Bissau, petit pays d'Afrique de l'Ouest, est avant tout connue pour les multiples coups d'État qui ont rythmé son histoire. Mais au sortir de l'indépendance, en 1974,...

En savoir plus

27/07/2018 Afrique

Le Zimbabwe face à son héritage sanglant

Après 30 années de silence, le Zimbabwe fait désormais face à son passé sanglant, celui de la guerre civile qui a suivi l’indépendance. Les morts des années 80 refont surface et...

En savoir plus

29/06/2018 Amériques

Vidéo : à Masaya, bastion de l’insurrection au Nicaragua

Au Nicaragua, 212 personnes ont été tuées dans la vague de contestation inédite qui touche le pays depuis deux mois. Déclenchée le 18 avril par un projet de réforme de la...

En savoir plus

20/07/2018 Amériques

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

Inflation, pauvreté, pénuries... Maracaibo, deuxième ville du Venezuela, présente à elle seule tous les symptômes d'un pays malade. Sous Chavez, Caracas avait tout misé sur le...

En savoir plus

13/07/2018 Afrique

Centrafrique : à la rencontre des ex-rebelles putschistes

En Centrafrique, pays déchiré par la guerre, les ex-rebelles putschistes rêvent désormais d'indépendance. Les reporters de France 24 James André et Anthony Fouchard sont allés à...

En savoir plus