Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"Royaume" : Yumi et Moonboy, un tandem poétique, électro-pop

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Aux Etats-Unis, la réalité "sinistre" des enfants séparés de leurs parents sans-papiers

En savoir plus

L’invité du jour

Alexandre Mars : "Faire une société dans laquelle le don sera la norme"

En savoir plus

FOCUS

Arménie : les ravages de la corruption sur l'environnement

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Éthiopie : le barrage pharaonique construit sur le Nil

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Je pense, donc je foot"

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Fête de la musique : une fête qui résonne au-delà des frontières

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Nord-Sud : la place des femmes en question

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Josef Borrell : "Avec l'Aquarius, la réponse a été espagnole et non européenne"

En savoir plus

Plus d'un millier de motards à Caen contre les 80km/h

© AFP/Archives | Plus d'un millier de motards se sont rassemblés samedi à Caen pour protester contre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur au 1er juillet

RENNES (AFP) - 

Plus d'un millier de motards se sont rassemblés samedi à Caen pour protester contre la limitation de la vitesse à 80 km/h sur les routes secondaires qui entrera en vigueur au 1er juillet, a-t-on appris auprès de la préfecture du Calvados.

1.100 personnes, 700 motos et 15 véhicules ont été dénombrés par les forces de l'ordre.

Le cortège de motards s'est rendu jusqu?au péage de Dozulé, sur l'A13, avant de revenir vers Caen, provoquant des ralentissements. Aucun incident n'a été signalé, a précisé la préfecture.

Des tags ont été inscrits sur la route où l'on pouvait lire: "Non au racket", "Non au 80km/h", signé par la FFMC 14 (Fédération Française des Motards en Colère du Calvados).

Le gouvernement a annoncé le 9 janvier la réduction de 90 km/h à 80 km/h de la vitesse maximale autorisée sur 400.000 km de routes secondaires à double sens sans séparateur central (terre-plein, glissière). Selon lui, ces routes ont concentré 55% des accidents mortels en 2016.

© 2018 AFP