Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Emmanuel Ramazani Shadary, le dauphin qui ne fait pas l'unanimité

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Sénat argentin rejette la légalisation de l'avortement

En savoir plus

Roland-Garros: Barrère laisse passer sa chance

© AFP/Archives | Le Français Grégoire Barrère à Roland-Garros le 24 mai 2016

PARIS (AFP) - 

Le Français Grégoire Barrère (196e) a laissé passer sa chance à Roland-Garros, battu en cinq manches par le Moldave Radu Albot (97e) après avoir mené deux sets à zéro (4-6, 0-6, 7-5, 6-1, 6-2) au premier tour dimanche.

Sur le nouveau court N.18 semi-enterré, sous un chaud soleil, tout semblait bien parti pour Barrère, bénéficiaire d'une invitation, qui comptait deux manches d'avance après à peine plus d'une heure de jeu. Mais les matches en trois sets gagnants ne sont pas son quotidien, comme l'ont montré ses cuisses massées par le kiné avant la manche décisive. Accroché dans le troisième set, qu'il a fini par céder 7-5 sur une double faute, il a ensuite coulé dans les deux derniers.

Le Francilien de 24 ans, un des amis proches du N.1 français Lucas Pouille, arrivait pourtant à Paris en belle forme. Depuis le début de l'année, il a gagné plus de 400 places au classement ATP (de 623e à 196e) et restait sur une demi-finale et une finale en tournois Challenger (la deuxième division du tennis), à Ostrava (République tchèque) et Bordeaux.

Barrère court toujours après la première victoire de sa carrière sur le circuit principal (quatre défaites).

A Roland-Garros, il avait déjà été battu d'entrée lors de sa première participation au grand tableau il y a deux ans, par le Belge David Goffin. Il n'avait pas franchi le cap des qualifications l'an passé.

Au deuxième tour, Albot sera opposé au Bosnien Damir Dzumhur.

© 2018 AFP