Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

Transfert: et Cristiano Ronaldo lâche sa petite bombe...

© AFP | L'attaquant du Real Madrid Cristiano Ronaldo après la victoire en finale de la Ligue des champions contre Liverpool, le 26 mai 2018 à Kiev

PARIS (AFP) - 

C'est la liesse sur la pelouse à Kiev, le Real Madrid vient de gagner sa 3e Ligue des champions consécutive. Mais Cristiano Ronaldo lâche une petite bombe au micro de beIN Sports Espagne: "C'était bien de jouer dans ce club (...) je parlerai dans les prochains jours pour donner une réponse aux supporters".

Et la machine à rumeurs va encore s'emballer à la rubrique transferts !

"L'important était de gagner. Il faut continuer à le faire. Avec moi à la tête du projet ? On va d'abord profiter mais je parlerai dans les prochains jours pour donner une réponse aux supporters qui, eux, sont de mon côté", a exposé CR7.

"C'était bien de jouer dans ce club. Dans ces moments-là, l'avenir de n'importe quel joueur n'est pas important. Mais je ne dis pas que je vais forcément partir. Vous verrez", a-t-il encore ajouté.

Et d'ajouter dans son style tout en modestie: "En tout cas, qui est encore le meilleur buteur de la Ligue des champions ? La C1 devrait changer de nom et s'appeler la +Ligue des champions CR7+. J'en ai gagné cinq, je suis encore meilleur buteur. Je ne peux pas être triste ce soir".

Faut-il prendre au sérieux ces suggestions de départ? Il faut se méfier avec Le Portugais de 33 ans, quintuple Ballon d'Or, coutumier de ce genre de sorties.

Le multi-millionnaire avait choqué l'Espagne en crise à l'été 2012 en se disant "triste" de son sort au Real, avant de resigner un contrat mirobolant l'année suivante.

En novembre 2016, Ronaldo avait encore signé un nouveau contrat courant jusqu'en 2021, avec à la clé un salaire annuel estimé à 23,6 M EUR par la presse.

Puis à l'été 2017, son entourage avait fait fuiter des envie de départs du Real, mais beaucoup y voyaient une manoeuvre pour être soutenu par le club madrilène, alors qu'il était mis en examen pour fraude fiscale.

- "Plus important que (nous, au Real)" -

Message entendu, puisque Florentino Perez, président du Real, lançait peu de temps après que Cristiano est "beaucoup plus puissant et plus important que tous ceux (nous, au Real) qui sommes ici".

Devant une juge madrilène, le Portugais avait déclaré qu'il se sentait persécuté et qu'il aimerait retourner en Angleterre, où il a joué six ans à Manchester United (2003-2009).

Alors que, selon la presse espagnole, Ronaldo souhaitait tout simplement une nouvelle rallonge de salaire pour faire face à une éventuelle amende du fisc espagnol.

En septembre 2017, il avait de nouveau lancé la balle dans le camp de son président. "C'est une question à laquelle le président du club (Florentino Pérez) saura peut-être mieux répondre que moi", avait-il dit sur la chaîne espagnole Mega. "Moi, je suis content et les choses arrivent toujours de manière naturelle."

Ces spéculations autour d'un nouveau contrat pour Ronaldo intervenaient alors que le Real Madrid a engagé une vague de consolidation de son effectif, triple champion d'Europe en titre: tour à tour, Marcelo (2022), Isco (2022), Dani Carvajal (2022), Karim Benzema (2021), Marcos Llorente (2021) et Raphaël Varane (2022) ont prolongé leur contrat ces derniers mois.

© 2018 AFP