Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Afrique

Des dizaines de corps de migrants repêchés au large de la Tunisie

© Angelos Tzortzinis, AFP (archives) | Des migrants en train d'être secourus en mer Méditerranée, le 2 août 2017.

Vidéo par Florence THOMAZEAU

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 03/06/2018

Au moins 48 migrants sont morts noyés dans le naufrage d'un bateau au large des côtes de la Tunisie et 68 ont été sauvés par les garde-côtes, ont indiqué dimanche les autorités tunisiennes.

Quarante-huit corps de migrants ont été repêchés et 68 personnes ont été secourues au large du sud de la Tunisie, a annoncé, dimanche 3 juin, un porte-parole du ministère de la Défense, Rachid Bouhoula.

Dans la nuit de samedi à dimanche, une embarcation avec des migrants à son bord a été repérée alors qu'elle était "sur le point de couler", au large des côtes du gouvernorat de Sfax, avait indiqué plus tôt dans la journée le ministère de l'Intérieur.

L'identité des personnes décédées n'est pas connue. Parmi les rescapés figurent des Tunisiens et sept ressortissants de Côte d'Ivoire, du Mali, du Maroc et du Cameroun.

Depuis janvier, les tentatives de traversée repartent à la hausse

Des Tunisiens tentent régulièrement de traverser la Méditerranée, en direction de l'Italie, à la recherche d'un avenirmeilleur. Selon des ONG, cela traduit un mal-être persistant chez les jeunes, très touchés par le chômage. En mars, 120 personnes, en majorité des Tunisiens, tentant de rejoindre clandestinement les côtes italiennes avaient été secourues par la marine tunisienne.

Après un pic en septembre et octobre dernier, les départs ont baissé fin 2017, mais "depuis janvier, cette pause a pris fin", selon Matt Herbert, chercheur au sein de l'Initiative mondiale contre le crime organisé transnational, une ONG suisse analysant notamment les migrations. "Beaucoup de gens prennent le large" à défaut de perspective d'emploi satisfaisantes, choisissant de partir "tant qu'ils ont encore des réserves financières" pour le faire, selon le chercheur.

Avec AFP

Première publication : 03/06/2018

  • TUNISIE

    Tunisie : "Quel avenir pour un pays qui laisse ses jeunes se déscolariser ?"

    En savoir plus

  • TUNISIE

    La Tunisie célèbre les sept ans de sa révolution avec des manifestations

    En savoir plus

  • TUNISIE

    Tunisie : nouvelle soirée d'affrontements dans plusieurs villes

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)