Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

Moyen-Orient

Le match Israël-Argentine annulé, Tel Aviv porte plainte à la Fifa

© Eitan Abramovich, AFP | La Fédération palestinienne de football avait appelé à brûler des maillots de Lionel Messi en cas de participation du capitaine argentin au match contre Israël.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 06/06/2018

Sous la pression palestinienne, le match amical entre l'Argentine et Israël, prévu le 9 juin à Jérusalem, a été annulé. La Fédération israélienne de football a annoncé avoir déposé une plainte auprès de la Fifa.

Le match Israël-Argentine n'aura pas lieu. L'ambassade d'Israël en Argentine a annoncé, mardi 5 juin, que ce match amical de préparation à la Coupe du monde de football était annulé en raison des menaces qui pèsent sur le capitaine argentin, Lionel Messi.

"L'ambassade d'Israël communique avec regret la suspension du match entre les sélections d'Israël et d'Argentine", déplorant "les menaces et provocations dirigées contre Lionel Messi, qui ont logiquement suscité la crainte de ses pairs".

L'annulation survient quelques heures après une mobilisation devant le terrain d'entraînement de la sélection argentine à Barcelone, où des militants palestiniens ont brandi un maillot de la sélection argentine maculé de peinture rouge sang et les ont apostrophés, en les sommant de ne pas jouer le match. Un incident qui a semble-t-il marqué les joueurs sud-américains, selon les médias argentins.

La Fédération israélienne de football a annoncé, mercredi, le dépôt d'une plainte auprès de la Fifa contre la fédération palestinienne. "Nous avons affaire à un acte de terrorisme footballistique de la part de la fédération palestinienne de football et de son président. Il ne s'agit plus simplement d'un discours de plus devant le congrès [de la Fifa] ou d'une proposition de plus à l'agenda, mais de menaces contre les joueurs de football venant en Israël", a déclaré devant la presse le vice-président de la fédération israélienne, Rotem Kamer. "On dit au monde arabe de brûler le maillot de Messi, on menace les familles des joueurs de football", a-t-il ajouté sans dire qui avait proféré de telles menaces.

Les Palestiniens satisfaits

Ces derniers jours, les Palestiniens avaient demandé à Lionel Messi de ne pas jouer cette rencontre, estimant que c'était une manière de légitimer la politique israélienne.

La Fédération palestinienne de football s'est réjouie dans un communiqué de l'annulation de la rencontre et "remercie toutes les parties et les institutions populaires et sportives dans le monde entier pour avoir travaillé sans relâche afin que le message du sport, et du football en particulier, triomphe, et pour avoir refusé que le sport soit utilisé comme (...) un outil de chantage politique".

Initialement prévu à Hébron, le match devait finalement être joué samedi après-midi à Jérusalem. Le changement de lieu avait renforcé la mobilisation des Palestiniens, hostiles à ce qu'il ait lieu dans la ville sainte.

Mardi, le président de la Fédération palestinienne de football, Jibril Rajoub, avait demandé à Lionel Messi de ne pas participer au match, appelant à "brûler" ses maillots s'il jouait.

Il s'agissait du dernier match de préparation de l'Argentine, avant la Coupe du monde en Russie, que l'Albiceleste débutera contre l'Islande le 16 juin, dans le groupe D.

D'après la presse argentine, la fédération argentine devait recevoir, en fonction de la participation de Messi, un cachet de 2 à 3 millions de dollars pour l'escale à Jérusalem, sur le chemin de Moscou.

Avec AFP

Première publication : 06/06/2018

  • FOOT

    Les Palestiniens font pression sur Messi à six jours d'un match contre Israël

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Israël-Iran : Macron met en garde contre un risque de "conflit"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    France – Israël : les hauts et les bas d'une relation passionnelle

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)