Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : l'eau coule à nouveau des robinets à Bouaké

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Élections anticipées en Turquie : Erdogan est-il toujours l'homme fort du pays ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Devenir Français, mode d'emploi

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

À la découverte du sanctuaire Pélagos en Méditerranée

En savoir plus

TECH 24

Handigamer : le jeu vidéo pour tous

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Présidence Macron : l'avalanche de réformes

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Métamorphoses du monde : le multilatéralisme menacé

En savoir plus

FOCUS

Footballers binationaux : le choix du drapeau

En savoir plus

#ActuElles

Roxanne Varza : "C’est le moment pour les femmes de s’investir dans le numérique"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Grands titres, éditos, photos et dessins du jour... Nos chroniqueurs passent en revue les Unes de la presse française et étrangère, ainsi que les débats qui l’alimentent. Du lundi au vendredi à 7h15 et 9h15.

Dernière modification : 06/06/2018

Personnes handicapées: "La "priorité" oubliée d'Emmanuel Macron"

© France 24

A la une de la presse, ce mercredi 6 juin, la composition du nouveau gouvernement espagnol dirigé par Padro Sanchez. Une série de sujets qui fâchent autour d’Emmanuel Macron. L’annulation du match amical Argentine/Israël. Et un tyrannosaure au Jardin des Plantes, à Paris.

<span><span>Le + </span></span>: Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre <span><span>i</span></span><span>Phone</span> ou sur <span>tout autre mobile</span>. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur <span>Facebook</span>

 

A la Une de la presse, ce matin, le départ de la scène politique, en Espagne, de l’ex-chef du gouvernement conservateur, Mariano Rajoy.

 

Cette figure centrale de la politique espagnole a annoncé hier qu’il quittait la tête du Parti populaire, quelques jours après avoir été renversé par une motion de censure surprise - un départ «dans les larmes et sans successeur», selon El Mundo. «Rajoy quitte le parti populaire», et celui qui prend sa place, le socialiste Pedro Sanchez, «forme un gouvernement d’experts», annonce El Pais. Le nouveau gouvernement doit être présenté officiellement aujourd’hui. D’après le journal, ce nouvel exécutif devrait être à la fois «paritaire et équilibré territorialement», mais ne devrait pas compter de ministres venus du parti de gauche, Podemos. Parmi les profils «techniques» retenus, El Pais évoque notamment le nom de Nadia Calviño, qui travaille actuellement pour la Commission européenne, pressentie à l’Economie.Les Echos voient dans sa possible désignation le «signe de la volonté de Pedro Sánchez (de) s'inscrire dans la continuité du retour vers l'équilibre des comptes publics, sans perspective de soubresaut préoccupant pour les partenaires européens» - un message «utile», alors que le pays est dans le viseur des marchés.

 

Il est aussi toujours question de la tournée européenne du Premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou, qui a rencontré hier Emmanuel Macron. Le dessin de Willem, pour Libération, résume l’esprit de cette rencontre: beaucoup de désaccords, qu’il s’agisse de l’installation de l’ambassade américaine à Jérusalem, ou de de l’accord sur le nucléaire iranien. «On finira pas les trouver, Benjamin, les sujets qui ne fâchent pas», promet le président français au Premier ministre israélien.

 

Emmanuel Macron et les sujets qui fâchent, c’est décidément le thème du jour - à se demander par où commencer. Par Le Parisien, tiens, qui annonce la prochaine sortie de prison de 50 terroristes et 400 radicalisés, qui auront purgé leur peine en 2019 - un risque et un défi, évoqués dans le dessin de Ranson. «Que va-t-on faire de tous ces islamistes qui vont sortir de prison?», demande quelqu’un. «Une chose est sûre: Jawad ne pourra pas accueillir tout le monde» - Jawad, ce jeune homme qui avait hébergé une partie du commando à l’origine des attentats du 13-Novembre. Elle risque de fâcher aussi beaucoup, cette révélation du Canard Enchaîné, qui affirme qu’Emmanuel Macron et Edouard Philippe ont déjà pris la décision de faire 7 milliards d’économies sur les aides sociales d’ici deux ans. Quant au journal Libération, il est vent debout contre la nouvelle loi Elan, qui remet en cause le 100% de logements neufs accessibles aux personnes handicapées. «Ce devait être un des sujet majeurs du quinquennat», rappelle Libé – qui n’a pas oublié les images d’Emmanuel Macron tout juste élu, jouant au tennis en fauteuil roulant, contre des athlètes handicapés et qui critique, ce matin, une «victoire du marché sur la solidarité».

 

A noter, aussi, l’annulation du match amical Israël-Argentine, qui était prévu samedi à Jérusalem. D’après Haaretz, personne n’a annoncé officiellement cette annulation, présentée par les médias argentins comme étant liée à l’existence de menaces proférées contre le capitaine argentin Lionel Messi. Le quotidien israélien évoque une «pression palestinienne», en relation avec les tensions actuelles à Gaza, qui ont été exacerbées par l’ouverture de l’ambassade américaine à Jérusalem. «Et maintenant, à qui allons-nous nous mesurer?», regrette Olé, qui rapporte que la décision a été prise par la fédération de foot argentine. D’après le quotidien sportif argentin, la sélection nationale cherche désormais «un nouveau rival» à affronter, pour préparer sa rencontre avec l’Islande en Coupe du monde.

 

Je ne voulais pas vous quitter sans vous montrer cette image, qui fera rêver tous les paléontologues en herbe - celle d’un tyrannosaurus rex, alias «le roi des lézards tyrans», alias tyrannosaure, bref, LA star des dinosaures, ou plutôt ce qu’il en reste. Un squelette vieux de quelque 66 millions d’années va passer l’été au Jardin des plantes à Paris, à partir d’aujourd’hui. Pour vous donner une idée de ce que fut jadis la puissance de la bestiole, sachez que les tyrannosaures auraient été capables de couper une vache en deux rien qu’en serrant la mâchoire - d’où, sans doute, le joli titre de Libération: «Devine qui vient dino»…

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française(du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale(du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Hélène FRADE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

22/06/2018 REVUE-DE-PRESSE

"Je suis candidat à la présidence de la Turquie, depuis ma prison"

Dans la presse ce vendredi 22 juin : la victoire des Bleus face au Pérou au Mondial-2018 en Russie redonne des "saveurs d'été" aux Français, tandis que la défaite de l'Argentine...

En savoir plus

22/06/2018 REVUE-DE-PRESSE

"Full muddle jacket"

À la Une des grands titres de la presse ce vendredi : les élections générales anticipées en Turquie ce dimanche qui font figure de "pari risqué" de la part du président Recep...

En savoir plus

21/06/2018 Hélène FRADE

"Donald Trump contraint de reculer sur les familles de sans-papiers"

Dans la presse, ce jeudi 21 juin, la rencontre entre le président sud-soudanais et le chef rebelle Riek Machar, une première depuis deux ans. La bataille pour prendre l’aéroport...

En savoir plus

21/06/2018 Hélène FRADE

"Play it again, Cristiano Ronaldo"

A la une de la presse, ce jeudi 21 juin, le revirement de Donald Trump sur la séparations de familles sans-papiers aux Etats-Unis. La pénalisation de l’aide aux clandestins en...

En savoir plus

20/06/2018 Hélène FRADE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

Dans la presse, ce mercredi 20 juin, la décision des États-Unis de quitter le Conseil des droits de l’homme de l’ONU. Un plaidoyer en faveur des migrants et des réfugiés. Les...

En savoir plus