Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Athlétisme: un saut à 8,66 m pour le Cubain Echevarria (MPM) à Ostrava

© TT News Agency/AFP/Archives | Le sauteur en longueur cubain Juan Miguel Echevarria lors de l'étape de Stockholm de la Ligue de diamant, le 10 juin 2018

PRAGUE (AFP) - 

Le jeune Cubain Juan Miguel Echevarria a réalisé la meilleure performance mondiale de l'année en longueur avec un saut à 8,66 m, mercredi, au meeting d'athlétisme World Challenge d'Ostrava (nord-est).

Echevarria a ainsi effacé la marque de référence 2018 (8,58 m), établie le 31 mai à Rome par le Sud-Africain Luvo Manyonga, champion du monde en titre et deuxième avec bond à 8,31 m mercredi.

La 3e place est revenue au Sud-Africain Rushwahl Samaai (8,15 m), alors que l'Américain Jeffrey Henderson, le champion olympique 2016 en titre, a terminé au pied du podium (7,91 m).

Le grand espoir cubain, âgé de 19 ans, a réussi cette performance à son 3e essai, après des sauts à 8,40 m et 8,54 m.

Dimanche, Echevarria avait frappé un grand coup avec un bond à 8,83 m à Stockholm, en Ligue de diamant. Mais son saut, à seulement 12 cm du record du monde Mike Powell (8,95 m), n'a pu être homologué en raison d'un vent trop fort (+2,1 m/s).

Enfin, l'Américain Justin Gatlin, champion du monde en titre, s'est imposé sur 100 m dans un temps médiocre de 10 sec 03.

Dans le camp français, Christophe Lemaître n'a pu prendre que la 4e place (20.19) à 14/100 du Canadien Aaron Brown, le vainqueur, alors que Pascal Martinot-Lagarde l'a emporté sur 110 m haies en 13 sec 45.

© 2018 AFP