Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Japon : l'immigration dans un pays "sans réfugiés"

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"A genoux les gars" : une comédie crue et féministe sur le désir et l’interdit

En savoir plus

L’invité du jour

Benoit Cohen : "La double peine pour les migrants, c’est de subir le rejet avant même d’être arrivés"

En savoir plus

FACE À FACE

Conseil franco-allemand : le temps des concessions ?

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Stoltenberg : "Le sommet de l'Otan permettra de montrer l'unité transatlantique"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Khaled Diab : le vrai du faux de l'Islam

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Shell et Eni jugés pour corruption au Nigeria

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Erdogan va-t-il desserrer son étau?"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Plus de 68 millions de personnes chassées de chez elles à-travers le monde, en 2017"

En savoir plus

Plateforme numérique dans l'assurance entre AXA et ING

© AFP/Archives | Le français Axa conclut un partenariat avec la banque néerlandaise ING dans le cadre de la création d'une plateforme de bancassurance en ligne

PARIS (AFP) - 

L'assureur français Axa a annoncé mercredi avoir conclu un partenariat avec la banque néerlandaise ING dans le cadre de la création d'une plateforme de bancassurance en ligne dans plusieurs pays.

Les deux groupes veulent développer ensemble "des offres d'assurance personnalisées accessibles au travers de l'application mobile ING", indique l'assureur dans un communiqué.

La plateforme permettra ainsi à Axa de proposer des solutions d'assurance dommages, santé et protection aux clients d'ING sur six marchés, à savoir l'Allemagne, l'Australie, l'Italie, la France, la République Tchèque et l'Autriche.

"Ce partenariat permettra notamment de diversifier nos sources de revenus"affirme le directeur général d?ING, Ralph Hamers, cité dans le communiqué.

ING, qui promet d'"apporter son expérience bancaire numérique" au service d'Axa, détient déjà l'une des principales banques en ligne actives en France - aux côtés de Boursorama et Fortuneo -, ING Direct.

De son côté, Axa, l'un des deux géants européens de l'assurance avec l'allemand Allianz, a tenté de développer une banque en ligne, mais celle-ci reste marginale.

L'assureur français est par ailleurs engagé dans une stratégie qui prévoit, dans un contexte de taux très bas, de réduire ses activités en assurance vie pour se recentrer sur des segments plus porteurs comme l'assurance dommage et la santé: il va notamment racheter pour 12 milliards d'euros le géant bermudien XL, spécialisé dans les services aux entreprises.

De moindre ampleur mais de façon représentative de ses ambitions dans le numérique, il a aussi acquis en début d'année un groupe américain de gestion en ligne, Maestro Healths, pour quelque 130 millions d'euros.

© 2018 AFP