Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

En visite en Israël, une ex-Miss Irak plaide pour la paix dans la région

© AFP/Archives | Photo prise le 21 novembre 2017 montrant un cliché posté le 14 novembre sur le profile Instagram de Sarah Idan, alors "Miss Irak", la montrant posant pour un selfie avec Adar Gandelsman, alors Miss Israël

JÉRUSALEM (AFP) - 

Une ancienne Miss Irak, dont une photo prise avec Miss Israël avait suscité la controverse en 2017, a appelé mercredi à la paix dans la région, lors d'une visite à Jérusalem.

Alors que l'Irak ne reconnaît pas l'Etat hébreu et est toujours techniquement en état de guerre avec Israël, Sarah Idan avait publié en 2017 sur Instagram un selfie aux côtés de Miss Israël, Adar Gandelsman, pris lors du concours de Miss Universe à Las Vegas.

Le tollé que le cliché avait suscité en Irak avait poussé la famille à aller s'installer aux Etats-Unis, où Sarah vit depuis.

S'exprimant lors d'une conférence d'une organisation juive à Jérusalem, la jeune femme a appelé à la paix entre l'Irak et Israël.

"Beaucoup d'entre nous sont fatigués de cette guerre sans fin entre nos deux pays", a affirmé l'Irakienne de 28 ans, selon ses propos rapportés par le American Jewish Committee Global Forum.

Sa visite avait pour objectif d'appeler à une "nouvelle méthode" pour parvenir à la paix, à travers "le raisonnement et les compromis mutuels" plutôt que de souligner les "désaccords et semer la haine".

A propos du conflit israélo-palestinien, l'Irakienne a souligné "le droit à la co-existence sur cette belle terre", exprimant l'espoir que les Arabes et Juifs puissent voyager librement dans la région.

Elle a plaidé pour un "nouveau chapitre pour Israël et la Palestine avec moins de sang et plus d'amitié".

Arrivée en Israël samedi, cette ancienne Miss Irak a revu Adar Gandelsman, et publié sur les réseaux sociaux des photos à ses côtés.

La chaîne israélienne Channel 2 l'a montrée visitant à Jérusalem le marché Mahane Yehuda, où elle a été saluée notamment par des juifs israéliens originaires de pays arabes.

© 2018 AFP