Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Dans les coulisses du Studio Harcourt

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

Washington impose des droits antidumping sur les olives espagnoles

© AFP/Archives | Le département américain du Commerce a annoncé des droits antidumping sur les olives espagnoles

WASHINGTON (AFP) - 

Le département américain du Commerce a annoncé mardi des droits antidumping et des droits compensateurs sur les olives espagnoles, estimant que celles-ci ont bien été subventionnées et vendues à des prix inférieurs à leur valeur réelle.

Dans une décision finale annoncée dans un communiqué, l'administration Trump a estimé que les olives en provenance d'Espagne sont vendues de 16,88% à 25,5% de moins que leur valeur réelle.

Le département du Commerce avait estimé précédemment, dans des décisions préliminaires publiées en novembre et janvier, que ces denrées étaient vendues à des prix inférieurs de 14,64%, de 16,80% et de 19,73% à leur valeur réelle.

Dans sa décision de mardi, il a conclu en outre que l'Espagne a subventionné ses producteurs d'olives à hauteur de 7,52% à 27,02%.

En 2017, les importations d'olives d'Espagne aux Etats-Unis ont représenté 67,6 millions de dollars.

L'administration Trump est donc restée sourde aux demandes des Européens.

En mars, les députés européens avaient pressé l'administration Trump de revenir sur son intention d'imposer des droits antidumping sur les importations d'olives espagnoles.

Le Parlement européen avait ainsi invité "les autorités des Etats-Unis à revenir sur leur décision provisoire et à rétablir une approche mutuellement constructive dans ce domaine".

L'ultime décision reviendra néanmoins à la Commission américaine du commerce international (ITC). Celle-ci doit trancher sur le dossier le 24 juillet, a précisé le département du Commerce.

L'administration Trump multiplie depuis des mois des mesures protectionnistes qui suscitent l'indignation de ses partenaires commerciaux.

© 2018 AFP