Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

BHL dédicacera bien finalement son livre pro-kurde à Bordeaux

© AFP/Archives | Le philosophe Bernard-Henri Levy photographié à Paris le 5 mai 2017

BORDEAUX (AFP) - 

Le philosophe Bernard-Henri Lévy dédicacera bien finalement son livre pro-kurde jeudi soir à Bordeaux, la librairie Mollat assurant pouvoir désormais compter sur "toute la sécurité nécessaire" alors qu'elle avait annulé l'événement la veille.

"On aura toute la sécurité nécessaire", a affirmé à l'AFP Emmanuelle Robillard, "directrice projets", expliquant que le philosophe et Denis Mollat, propriétaire de la célèbre librairie bordelaise, s'étaient parlés dans la nuit au téléphone.

"Retournement de situation. Coup de téléphone, à l?instant, de Denis Mollat m'informant qu?il rétablit la séance de signature prévue, ce soir, à 18h. Merci à lui. Merci à ses équipes. L?honneur est sauf", tweetait alors BHL.

Mme Robillard a expliqué que Grasset, l'éditeur de l'ouvrage "L'Empire et les cinq rois", avait prévenu la librairie que cette dédicace présentait "un haut risque de sécurité". "Nous avions demandé un renfort à l'éditeur et lorsque hier soir, nous n'avons pas eu d'information, nous avons préféré annuler".

Puis, après l'entretien téléphonique entre les deux hommes, "tout s'est arrangé", a expliqué Mme Robillard, assurant que c'est le philosophe qui avait assuré le libraire des conditions de sécurité.

"L'Empire et les cinq rois", réflexion sur la géopolitique du Moyen-Orient, défend la "justesse du combat" pour un État kurde indépendant, idée fermement rejetée par la Turquie.

Fin mai, des affiches de l'hebdomadaire Le Point, dont la couverture présentait le président turc Recep Tayyip Erdogan comme un "dictateur", avaient provoqué la colère de militants turcs.

"Je pense que cette réunion doit être maintenue, et j'espère toujours que Mollat reviendra sur sa décision", avait déclaré mercredi soir à l'AFP le philosophe, joint au téléphone.

"Je ne cède jamais à l'intimidation, je ne cède jamais au chantage. Quand on commence à reculer sur les principes fondamentaux, on perd sur tous les tableaux: sur celui de l'honneur, et sur celui de la défense des principes", avait-il ajouté.

© 2018 AFP