Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'INFO ÉCO

Google : vers une amende record de Bruxelles pour abus de position dominante

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ingérence dans la présidentielle américaine : les poupées russes du mensonge

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : lancement officiel du parti unifié RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Sommet d'Helsinki : et Trump céda à Poutine...

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

Le président malien félicite Mamoudou Gassama, qui a sauvé un enfant français

© AFP | Le président du Mali Ibrahim Boubacar Keita (à droite) rencontre Mamoudou Gassama le 18 juin 2018 à Bamako.

BAMAKO (AFP) - 

Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble à Paris, a été reçu lundi à Bamako par le président malien Ibrahim Boubacar Keïta, qui l'a félicité.

"Au moment où le courage de tous était interpellé, mais où un seul peut faire la décision, tu as fait la décision. De ça nous sommes très fiers", a-t-il déclaré au jeune homme, accompagné de son père.

"Il y a une habitude culturelle chez nous. Quand on veut célébrer quelqu'un, dire son patronyme avec force et le répéter: Gassama", a ajouté le président malien.

"On a bien parlé. Il m'a félicité pour le boulot que j'ai fait", a expliqué à la presse le jeune homme, en rappelant que le chef de l'Etat l'avait "soutenu" en l'appelant le jour de son exploit.

Mamoudou Gassama, 22 ans, rebaptisé Spiderman sur les réseaux sociaux, avait sauvé un enfant suspendu dans le vide en escaladant la façade d'un immeuble du nord de Paris, le 26 mai, suscitant l'admiration générale en France et la fierté au Mali.

Reçu à l'Elysée par le président Emmanuel Macron, le jeune sans-papiers a vu sa situation régularisée avant une prochaine naturalisation.

Il avait reçu début juin la médaille Grand Vermeil de la Ville de Paris, plus haute distinction de la capitale.

© 2018 AFP