Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

FOCUS

Le couteau, nouvelle arme de prédilection des gangs londoniens

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Tournée africaine de Xi Jinping : la Chine toujours plus présente sur le sol africain

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Affaire Benalla : l'Élysée au cœur de la tempête

En savoir plus

Le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% fin 2018, selon l'Insee

© AFP/Archives | L'Insee prévoit une croissance de 1,7% en 2018, après 2,3% en 2017

PARIS (AFP) - 

Après une légère remontée au premier trimestre, le taux de chômage devrait recommencer à baisser, jusqu'à 8,8% de la population active fin 2018 en France entière (hors Mayotte), selon des prévisions publiées mardi par l'Insee.

Le taux de chômage, qui avait chuté à 9,0% fin 2017, était remonté à 9,2% au 1er trimestre 2018. Il devrait redescendre à 9,0% au 2e trimestre, à 8,9% au 3e trimestre et à 8,8% au 4e trimestre, selon l'Institut national de la statistique. In fine, le taux de chômage serait en baisse de 0,2 point sur l'année.

L'économie française marquerait pourtant le pas en matière de créations d'emplois, avec 183.000 postes supplémentaires sur l'année, après 340.000 en 2017. Ces créations permettraient d'absorber la hausse de la population active, évaluée à 169.000 personnes en 2018.

"Le ralentissement attendu de l'activité pèserait sur les créations d'emploi", explique l'Insee, qui s'attend à une croissance de 1,7% en 2018, après 2,3% en 2017.

Dans le détail, l'Insee anticipe 163.000 créations nettes dans le secteur marchand non agricole, 8.000 dans le secteur agricole et 19.000 dans le secteur non marchand (association, collectivités...). L'Institut table, en revanche, sur 7.000 postes non salariés en moins.

© 2018 AFP