Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Ingérence : Les poupées russes du mensonge

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Côte d'Ivoire : lancement du parti unifié RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Helsinki : Et Trump céda à Poutine...

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Festival d'Avignon : les questions de genre sur le devant de la scène

En savoir plus

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

Basket: Le Mans manque une balle de match face à Monaco

© AFP | L'attaquant du Mans Mykal Riley (g) tente de passer le centre bosnien de Monaco Elmedin Kikanovic lors du match N.4 de la finale Elite, le 20 juin 2018 au Mans

LE MANS (AFP) - 

Le Mans a manqué une balle de match en perdant devant son public contre Monaco, 78 à 69, mercredi, dans le quatrième épisode de la finale du Championnat de France de basket et le titre se jouera dans une "belle" dimanche en Principauté.

Les Manceaux semblaient avoir pris l'ascendant en s'imposant deux fois de suite après avoir perdu le match initial en Principauté, mais les Monégasques, jamais battus trois fois d'affilée cette saison, ont su réagir.

Les deux clubs s'étant imposés une fois chacun à l'extérieur et à domicile, il est difficile de dégager un net favori pour le dernier acte. Certes la Roca Team, vainqueur de la saison régulière grâce à son effectif plus étoffé, récupère l'avantage du terrain. Mais Le Mans a déjà montré sa valeur dans ces circonstances en gagnant le match 5 à l'extérieur à Strasbourg en demi-finale.

La salle d'Antarès, tout orange, avait bien sûr fait le plein (6.000 spectateurs) pour la neuvième fois de la saison, mais ce sont les Monégasques qui ont pris le meilleur départ et fait la plupart du temps la course en tête. Déjà devant à la pause (+4), ils ont fait définitivement le trou au retour des vestiaires (+9 après le troisième quart-temps).

L'ASM a fait une belle démonstration collective avec six joueurs entre 8 et 15 points, dont les Français Paul Lacombe, retrouvé après avoir été diminué au début de la série (12 points), et Ali Traoré, adroit à l'intérieur (12 points). L'Américain Aaron Craft a été le meilleur homme du match avec 15 points et une belle activité en défense.

Du côté du Mans, les leaders habituels sont un peu passés à côté. L'arrière américain Chris Lofton, le meilleur homme des play-offs jusque-là, n'a pu marquer que 7 points. Son compatriote Romeo Travis n'a pas été dominant à l'intérieur (8 points). D.J. Stephens et le Français Antoine Eito ont été les meilleurs scoreurs du MSB avec 14 points chacun.

Monaco est à la recherche de son premier titre, trois ans après son retour dans l'élite. Le Mans a déjà été sacré à quatre reprises, la dernière fois en 2006.

© 2018 AFP