Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Le bois de chêne menacé en France ?

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Retour triomphal des Bleus : "Une histoire de France"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Rencontre avec Poutine : la "trahison ouverte" de Trump

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Mondial-2018 : la sacre des Bleus profite à la Française des Jeux

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Avec L'Impératrice, la "French touch" fait des petits

En savoir plus

FOCUS

Malgré les accusations de corruption et le blocus, le Qatar tient à son Mondial-2022

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Coupe du monde 2018 : la France affrontera la Croatie en finale

En savoir plus

DEMAIN À LA UNE

Trump et Poutine ont rendez-vous à Helsinki

En savoir plus

LE GROS MOT DE L'ÉCO

Assouplissement quantitatif : l'arme lourde des banques centrales

En savoir plus

Le courage de Mamoudou Gassama récompensé aux prix de la culture afro-américaine

© GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP | Mamoudou Gassama (à gauche) lors de la remise de son prix aux BET Awards de Los Angeles le 24 juin 2018

LOS ANGELES (AFP) - 

Mamoudou Gassama, le jeune migrant malien qui a sauvé un enfant en escaladant la façade d'un immeuble parisien fin mai, a été récompensé à Los Angeles pour son courage, lors de la cérémonie des BET Awards qui honorent chaque année des personnalités noires.

Mamoudou Gassama qui a vu sa situation régularisée en raison de son acte de bravoure, a reçu le prix de "héros humanitaire", aux côtés de cinq autres lauréats.

"Nous distinguons ces héros et les remercions de nous donner de l'espoir et de nous rappeler que tout le monde à l'opportunité de faire quelque chose d'extraordinaire", a déclaré le chanteur John Legend dimanche en remettant les six prix.

Outre Mamoudou Gassama, qui a salué le public en souriant, Naomi Wadler a notamment été récompensée. Cette toute jeune fille avait livré un discours poignant contre les violences par armes à feu lors du rassemblement "Marchons pour nos vies" en mars à Washington.

Le courage d'Anthony Borges, un lycéen blessé durant la fusillade de Parkland en Floride qui fut la genèse de cette manifestation, a également été salué. Un autre lauréat, James Shaw Jr., a lui aussi sauvé des vies en parvenant à désarmer un tireur dans un restaurant Waffle House près de Nashville (Tennessee) en avril.

La soirée des BET Awards a par ailleurs été marquée par la victoire attendue du film de super-héros noir au succès phénoménal "Black Panther".

"Nous n'avons pas besoin d'un président en ce moment, parce que nous avons un roi", a commenté l'acteur Jamie Foxx en référence au monarque de Black Panther, pendant la remise du prix du meilleur film, alors que la cérémonie a été émaillée de critiques envers Donald Trump.

Le trio hip-hop Migos l'a emporté dans la catégorie meilleur groupe, tandis que la chanteuse R&B, SZA, a été sacrée meilleure nouvelle artiste.

La star de l'afro-pop nigérian Davido, qui concourrait notamment contre les artistes français Booba, Dadju et Niska, a lui décroché le prix du meilleur artiste étranger.

"Venez en Afrique, mangez de la nourriture, portez des vêtements" africains, a lancé le chanteur de 25 ans, enjoignant l'auditoire à plus de collaborations artistiques entre les Etats-Unis et l'Afrique.

La rappeuse Nicky Minaj a livré une prestation remarquée dans une robe en latex rouge, tout comme Meek Mill, dont l'incarcération récente avait nourri le débat sur la discrimation raciale aux Etats-Unis.

Pour son retour sur scène lors de cette cérémonie diffusée en direct à la télévision, le rappeur a présenté une nouvelle chanson "Stay Woke", dans laquelle il dénonce avec force les violences policières.

© 2018 AFP