Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guillaume Soro : "Je vais réfléchir" à une candidature à la présidentielle de 2020

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Mali : L'opposition dénonce une fraude électorale

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Brésil : le "docteur Popotin" arrêté

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Une semaine dans le monde : Les bleus champions du monde : une fierté française retrouvée

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Football : l'excellence de la formation française

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Vincent Cassel, l’homme aux mille visages

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Affaire Benalla : "Les voyous de l'État Macron"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

Nouvelle loi fondamentale en Israël : "Un coup dur pour les minorités"

En savoir plus

REPORTERS

Maracaibo, miroir de tous les maux du Venezuela

En savoir plus

EUROPE

Turquie : le président Erdogan présente son nouveau cabinet, son gendre aux Finances

© Adem Altan, AFP | Le président Erdogan lors de sa prestation de serment devant le palais présidentiel à Ankara, le 9 juillet.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/07/2018

Quelques heures après sa prestation de serment, Recep Tayyip Erdogan a annoncé, lundi, la composition de son nouveau cabinet. Parmi les 16 ministres, son gendre Berat Albayrak est nommé au poste clef de grand argentier.

Il a mis fin au suspense quelques heures à peine après avoir prêté serment. Le président turc, Recep Tayyip Erdogan, a dévoilé, lundi 9 juillet, un nouveau cabinet de seize ministres au sein duquel son gendre Berat Albayrak a obtenu le poste stratégique des Finances.

Le ministère de la Défense a été attribué au chef d'état-major Hulusi Akar. Le chef de la diplomatie sortant Mevlut Cavusoglu a pour sa part été reconduit.

Marié à la fille aînée du président Erdogan, Esra, Berat Albayrak, 40 ans, occupait depuis 2015 le poste clé de ministre de l'Énergie, et a connu ces dernières années une irrésistible ascension.

Les marchés, qui redoutent des pressions du président turc sur la Banque centrale, semblent avoir mal accueilli la nomination de Berat Albayrak aux Finances, la livre turque chutant de plus de 2 % dans la soirée face au dollar.

Outre les ministres, Fuat Oktay, un technocrate qui avait par le passé dirigé l'Agence turque de gestion des situations d'urgence (Afad), a été nommé au poste de vice-président.

AFP

Première publication : 09/07/2018

  • TURQUIE

    Turquie : Erdogan intronisé avec des pouvoirs présidentiels considérablement renforcés

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Réélection d'Erdogan : pour l'UE, la campagne électorale turque "n'était pas équitable"

    En savoir plus

  • TURQUIE

    Turquie : Erdogan et l’extrême droite, d’ennemis jurés à alliés stratégiques

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)