Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Visite de Donald Trump au Royaume-Uni : nouveau coup de théâtre

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Donald Trump : le Président qui divise l'Europe?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

L'amour à la française, mythe ou réalité ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Sabrina Ouazani en danseuse de break, un nouveau défi relevé

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Portugal : l'eucalyptus met le feu aux poudres

En savoir plus

FOCUS

Syrie : à Idleb, se reconstruire grâce au sport

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Macron au Congrès à Versailles : l'État-providence est-il obsolète ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Brexit : une séparation en douceur est-elle encore possible ?

En savoir plus

LE PARIS DES ARTS

Le Paris des Arts à Essaouira

En savoir plus

France: six titulaires absents de l'entraînement collectif

© AFP/Archives | L'équipe de France avant sa demi-finale face à la Belgique, à Saint-Pétersbourg, le 10 juillet 2018

ISTRA (RUSSIE) (AFP) - 

Six membres de l'équipe-type des Bleus au Mondial-2018 étaient absents de l'entraînement collectif jeudi après-midi, à trois jours de la finale contre la Croatie dimanche à Moscou.

Ces six joueurs sont le gardien Hugo Lloris, l'arrière droit Benjamin Pavard, les défenseurs centraux Raphaël Varane et Samuel Umtiti, ainsi que les attaquants Kylian Mbappé et Olivier Giroud.

Pavard et Mbappé sont venus au stade d'entraînement de Glebovets avec le groupe mais se sont retirés en salle de massage.

Les cinq autres titulaires, Lucas Hernandez, N'Golo Kanté, Blaise Matuidi, Paul Pogba et Antoine Griezmann, connaissaient de leur côté un entraînement aménagé, en faisant des tours de terrain en compagnie du préparateur physique Grégory Dupont.

Le sélectionneur Didier Deschamps avait prévenu que ses joueurs allaient récupérer "pendant 48 heures" après la victoire en demi-finale mardi contre la Belgique (1-0).

Les Bleus affrontent la Croatie en finale au stade Loujniki de Moscou, dimanche à 17h00 françaises.

© 2018 AFP