Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vénézuela : à Caracas, certains quartiers vivent dans la nostalgie des années Chavez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dans les coulisses du Studio Harcourt

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

Sports

Première victoire française sur le Tour de France avec Julian Alaphilippe

© Philippe Lopez, AFP

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 17/07/2018

Julian Alaphilippe a remporté la dixième étape du Tour de France 2018, la première de montagne, au Grand-Bornand, où il a signé le premier succès français depuis le départ. Le Belge Greg Van Avermaet (BMC) a sauvé son maillot jaune de leader.

Le coureur de la Quick Step Julian Alaphilippe a permis à la France de décrocher mardi 17 juillet sa première victoire sur le Tour 2018. Il s'est imposé en solitaire en haut du Grand-Bornand, dans les Alpes, lors de la 10e étape.

Le Français, parti dans l'échappée matinale, devance Ion Izagirre (Bahrain-Merida) et Rein Taaramae (Direct Energie). Dans la Colombière, dernière difficulté du jour, il a creusé l'écart pour basculer au sommet avec une marge d'une minute et demie. Les 14,5 derniers kilomètres, en descente pour l'essentiel, n'ont pour aisni dire été qu'une formalité pour "Alfapolak" (son pseudo sur Twitter) qui est l'un des meilleurs descendeurs du peloton.

Julian Alaphilippe en profite aussi pour récupérer le maillot à pois (de meilleur grimpeur). À 26 ans, Julian Alaphilippe remporte pour la première fois de sa carrière une étape du Tour. En avril, il a enlevé sa première classique, la Flèche Wallonne.

"Je n'ai pas de mots. Aller chercher une victoire sur le Tour de France, c'était un rêve pour moi. Je l'ai réalisé aujourd'hui, avec la manière en plus. J'ai tout qui se mélange dans ma tête, le travail pour en arriver là, la famille je pense à eux et je suis content", a-t-il déclaré après sa victoire.

L'autre grand gagnant de la journée se nomme : Greg Van Avermaet (BMC). Le maillot jaune qui avait lui aussi pris l'échappée du jour termine à la quatrième place de l'étape, à 1'44" du vainqueur et en profite pour augmenter son avance sur Geraint Thomas (Sky), deuxième au général. Pour défendre son maillot jaune, Van Avermaet a eu le cran de se mêler à l'échappée du jour, en suivant la même tactique qu'en 2016 dans les Pyrénées, lors de l'étape du lac de Payolle.

Le groupe des favoris, où figurait Romain Bardet (AG2R), termine lui à 3'23" de Julian Alaphilippe. Mercredi, deuxième des trois actes alpestres. La 11e étape, ramassée à 108,5 kilomètres entre Albertville et La Rosière, alterne montées et descentes pour se conclure sur les pentes du col du Petit-Saint-Bernard.

Avec AFP et Reuters

Première publication : 17/07/2018

  • TOUR DE FRANCE

    Tour de France : Groenewegen domine la 8e étape, Van Avermaet reste en jaune

    En savoir plus

  • TOUR DE FRANCE

    Tour de France : Groenewegen remporte la 7e étape, Van Avermaet toujours en jaune

    En savoir plus

  • CYCLISME

    Tour de France : Martin remporte la 6e étape, Van Avermaet toujours maillot jaune

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)