Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Un millier de Russes manifestent à Moscou contre la réforme des retraites

© AFP | Sergei Oudaltsov du Front de Gauche russe, s'adresse à la foule pendant une manifestation contre la réforme des retraites, à Moscou, le 18 juillet 2018

MOSCOU (AFP) - 

Au moins mille personnes ont manifesté mercredi soir dans un parc de Moscou pour protester contre la hausse de l'âge de la retraite en Russie, dont l'annonce à la mi-juin par le gouvernement a provoqué une vague de colère.

Réunis dans le parc de Sokolniki, dans l'est de la capitale russe, à la veille de l'examen par les députés en première lecture du projet de la réforme controversée, les protestataires, parmi lesquels des jeunes comme des retraités, scandaient "Poutine, démissionne !" et "Le peuple est contre !", selon une journaliste de l'AFP.

Annoncée par le Premier ministre Dmitri Medvedev le 14 juin, à quelques heures du coup d'envoi de la Coupe du Monde, la réforme, qui doit encore être votée par le Parlement et promulguée par le président Vladimir Poutine, prévoit que l'âge de la retraite soit relevée progressivement de huit ans pour les femmes (à 63 ans) et de cinq ans pour les hommes (à 65 ans).

"Sous le couvert de la Coupe du monde, notre gouvernement cherche à imposer des lois absolument inhumaines", a déclaré à l'AFP l'un des manifestants, Ivan Soloviov, un programmeur de 30 ans.

"Le peuple est contre, je vote contre", s'est exclamée Marina, une comptable de 45 ans.

Une pétition en ligne demandant au président d'abandonner le projet a déjà été signée par plus de 2,5 millions de Russes.

"Dans notre pays, l'espérance de vie est très faible. Pour les hommes, c'est à peu près 66 ans. Cela veut dire que les gens ne pourront pas profiter de leur retraite du tout", s'alarme Vladimir, 62 ans.

Selon les dernières données de la Banque mondiale, l'espérance de vie des Russes est de 66,5 ans pour les hommes et d'un peu moins de 70 ans pour les femmes.

© 2018 AFP