Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Moyen-Orient

Syrie : les habitants de deux localités pro-régime assiégées ont été évacués

© Omar Haj Kadour, AFP | Un membre du groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham observe un convoi de bus entrer dans les villages de Foua et Kefraya pour évacuer les habitants, le 18 juillet 2018.

Vidéo par FRANCE 24

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 19/07/2018

L'évacuation de milliers de civils et combattants pro-régime syrien de Foua et Kefraya, localités du nord-ouest de la Syrie encerclées depuis trois ans par rebelles et jihadistes, a pris fin mercredi.

L'évacuation des villages chiites de Foua et Kefraya, dans le nord-ouest de la Syrie, a pris fin jeudi 19 juillet, indique l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH). Une centaine d'autocars et plusieurs ambulances avaient été dépêchés dans ces deux localités de la province d'Idlib, assiégées depuis plusieurs années par les rebelles et le groupe jihadiste Hayat Tahrir al-Cham, ancienne branche d'Al-Qaïda en Syrie qui contrôle aujourd'hui une très grande majorité de la province.

Les deux localités chiites sont désormais vides "après l'évacuation de 6 900 personnes – civils et combattants prorégime –", a affirmé le directeur de l'OSDH, Rami Abdel Rahmane. Cette opération a eu lieu dans le cadre d'un accord conclu par les islamistes d'Hayat Tahrir al-Cham et les Gardiens de la révolution iraniens.

Quelque 1500 détenus libérés en échange

Ces habitants et ces combattants vont être conduits dans les zones de la province d'Alep tenues par les forces gouvernementales, moyennant la libération de 1 500 détenus des geôles du régime. Foua et Kafraya, villages acquis au régime syrien, se trouvent dans le dernier bastion important de l'insurrection.

>> À voir : À Idleb, se reconstruire grâce au sport

En avril 2017, lors d'une opération d'évacuation, des dizaines d'habitants de Foua et Kafraya avaient été tués sur la route dans un attentat suicide.

Avec Reuters et AFP

Première publication : 19/07/2018

  • SYRIE

    Syrie : un photographe palestinien primé par l'ONU meurt dans une prison du régime

    En savoir plus

  • SYRIE

    Syrie : l'évacuation de combattants rebelles de la ville de Deraa est en cours

    En savoir plus

  • SYRIE

    Israël frappe des positions militaires en Syrie

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)