Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne, la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

Golf: Kisner seul en tête du British Open, fortunes diverses pour les meilleurs

© AFP | Tiger Woods lors du 1er tour du British Open, le 19 juillet 2018 à Carnoustie (Ecosse)

CARNOUSTIE (ROYAUME-UNI) (AFP) - 

Le golfeur américain Kevin Kisner a pris seul la tête du British Open avec un coup d'avance en rendant une carte de 66, cinq coups sous le par, au premier tour jeudi à Carnoustie (Ecosse), quand les meilleurs ont connu des fortunes diverses malgré les conditions météo particulièrement favorables.

La star américaine Tiger Woods, absent de l'épreuve depuis un cut raté en 2015 à cause de trois années de galère ininterrompue et d'opérations au dos, a terminé la journée dans le par.

"J'ai pris un bon départ. J'ai réussi deux birdies aux premier ou quatrième trous, j'étais bien", a-t-il raconté. "Malheureusement, ça n'a pas continué", avec trois bogeys dans les neuf derniers trous.

Le vainqueur sortant, son compatriote Jordan Spieth, est à +1 après une fin de partie décevante. Arrivé au 15e trou avec trois coups d'avance, il a perdu son avantage en deux trous, avant de boucler le 18e sur un bogey.

"J'ai l'impression d'avoir raté une opportunité alors que tout allait bien", a commenté le Texan, qui espère que la pluie attendue vendredi jouera en sa faveur. "Je pense quand même être dans une situation tout à fait rattrapable car les conditions (jeudi) étaient probablement les plus faciles sur ce parcours."

Les premiers grands noms, les Américains Justin Thomas et Zach Johnson, l'Espagnol Jon Rahm, le Nord-Irlandais Rory McIlroy et l'Anglais Danny Willett, apparaissent à deux coups sous le par.

- Dustin Johnson dans le dur -

Plusieurs des meilleurs ont par contre rencontré des difficultés, à l'instar du N.1 mondial, l'Américain Dustin Johnson, qui a joué cinq coups au-dessus du par. Ses compatriotes Patrick Reed et Bubba Watson, ainsi que l'Espagnol Sergio Garcia, ont terminé la journée à +4.

Parti parmi les premiers, Kisner a bouclé sa partie avec un eagle et quatre birdies. "Ce parcours est génial pour moi", a commenté le golfeur de 34 ans, qui avait dominé les trois premiers tours du PGA Championship en 2017 avant de s'effondrer au dernier.

"Mais tu ne sais jamais ce que tu vas rencontrer jour après jour en Ecosse. Je sais qu'on attend de la pluie demain, a-t-il poursuivi. Je ne sais pas trop comment cela affectera le parcours, il faut que je continue de faire ce que je fais."

Trois hommes sont ex aequo à un coup du leader, son compatriote Tony Finau et les Sud-Africains Zander Lombard et Erik van Rooyen. Un autre trio composé du Sud-Africain Brandon Stone et des Américains Ryan Moore et Brendan Steel pointe à deux coups de Kisner.

L'unique Français en lice, Alexander Levy, a rendu une carte de 73, deux coups au-dessus du par. Il a connu un début de partie compliqué, avec un double bogey et deux bogeys sur les cinq premiers trous.

"Mon niveau de jeu n'est pas à son meilleur, a une nouvelle fois constaté au micro de Canal+ le joueur de 27 ans, qui traverse une passe compliquée depuis mai. Il faut continuer à travailler et essayer de faire évoluer (son jeu). Sur un Majeur comme ça, faire +2 sans avoir son meilleur niveau, il faut l'accepter. Il faut aussi être content de faire des scores qui peuvent te permettre d'être là ce week-end" en passant le cut vendredi soir.

© 2018 AFP