Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

SPORT

Avec une équipe remaniée, le PSG remporte son 8e Trophée des Champions face à Monaco (4-0)

© Bobby Yip, Reuters | Les Parisiens célèbrent leur victoire, samedi 4 août à Shenzhen, en Chine.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 04/08/2018

Le PSG est devenu samedi le seul club français à avoir remporté huit Trophées des Champions, après avoir écrasé l'AS Monaco 4-0 à Shenzhen, en Chine, lors d'un match marqué par le grand retour de Neymar sous les couleurs parisiennes.

Encore un nouveau record pour Paris. Le club parisien a réussi à s'imposer facilement contre Monaco (4-0) avec une équipe remaniée mais un Neymar retrouvé, samedi à Shenzhen (Chine) pour remporter le huitième Trophée des Champions de son histoire, qui ouvre l'ère de l'entraîneur allemand Thomas Tuchel sous les meilleurs auspices.

Dynamiteur d'une équipe parisienne privée de nombreux cadres, l'international argentin Angel Di Maria a ouvert le score pour le PSG à la 33e minute d'un coup franc parfaitement brossé. Christopher Nkunku a ensuite fait le break du droit sur un centre tendu de Stanley Nsoki (39, 2-0) avant que le jeune Timothy Weah ne reprenne du gauche à bout portant une nouvelle offrande de l'arrière gauche (67e, 3-0). L'intenable Di Maria, parfaitement servi par Adrien Rabiot, a encore alourdi la marque dans les arrêts de jeu (90+3, 4-0).

La star brésilienne du PSG, Neymar, entrée en jeu à la 76e minute, a retrouvé les terrains sous le maillot parisien, plus de cinq mois après sa dernière apparition.

Victime d'une blessure au pied fin février, "Ney" n'avait toujours pas rejoué avec le PSG depuis.

Pari osé

Laisser sa pléiade de stars sur le banc de l'étouffant stade de Shenzhen pour faire place à la jeune garde qui avait encaissé 10 buts lors des trois derniers matches de préparation : le pari de Thomas Tuchel était osé mais son premier examen officiel à la tête du PSG est réussi.

Paris alignait en effet une équipe remaniée, avec les jeunes défenseurs Stanley N'Soki (19 ans), auteur de deux passes décisives et Colin Dagba (20 ans), tout proche de s'offrir un but sur exploit individuel après avoir fait des misères à Julien Serrano (21e), ou encore Weah (18 ans), auteur du 3e but.

Et dire que l’entraîneur de Monaco Leonardo Jardim, certes privé de son capitaine Falcao à court de forme, avait aligné sa meilleure équipe dans un 3-5-2 osé. Inquiétant à une semaine de la reprise de la Ligue 1.

Avec AFP

Première publication : 04/08/2018

  • FOOTBALL

    Football : Neymar annonce qu'il reste au PSG

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    Ligue 1 : l'entraîneur allemand Thomas Tuchel prend les rênes du PSG

    En savoir plus

  • FOOTBALL

    "Fair play financier" : le PSG échappe aux sanctions de l'UEFA

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)