Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Vénézuela : à Caracas, certains quartiers vivent dans la nostalgie des années Chavez

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Dans les coulisses du Studio Harcourt

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Finance verte : "Ce n'est pas un problème d'argent mais de projets"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Notre maison brûle, et nous regardons ailleurs"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Présidentielle malienne : la Cour constitutionnelle valide la victoire d'IBK

En savoir plus

LE DÉBAT

Crise Grecque : 8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

Asie - pacifique

Séisme en Indonésie : au moins 130 morts, le bilan "va continuer d'augmenter"

© Ivan Damanik, AFP | Un enfant tient une pancarte où est écrit "Priez pour Lombok" lors d'une évacuation de sinistrés à Medan, sur l'île indonésienne de Sumatra, le 8 août 2018.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 08/08/2018

Au moins 130 morts sont à déplorer à la suite du séisme qui a frappé l'île indonésienne de Lombok le 5 août. Ce nouveau bilan "va continuer d'augmenter", ont déclaré les autorités mercredi.

Le bilan du violent séisme qui a frappé l'île de Lombok, dimanche, dans le sud de l'Indonésie, atteint désormais les 131 morts, 1 477 blessés et 156 000 déplacés, ont annoncé mercredi 8 août les autorités locales.

"Nous estimons que le bilan va continuer d'augmenter", a déclaré un porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes indonésienne, Sutopo Purwo Nugroho.

Les équipes de secouristes, qui ont repris leurs opérations mardi, rencontrent de grandes difficultés pour accéder aux victimes, notamment au nord de l'île de Lombok, zone la plus touchée par le séisme de magnitude 6,9.

Certaines zones sont isolées, après que des ponts se sont effondrés, avait expliqué lundi le porte-parole de l’agence lors d'une conférence de presse, ce qui complique la progression des secours vers les zones les plus proches de l'épicentre du séisme.

Ravitaillement acheminé à Lombok

"Certains villages que nous avons visités sont détruits à presque 100 %, toutes les maisons se sont effondrées, les routes sont fissurées et les ponts se sont écroulés", a déclaré à l'AFP un porte-parole de la Croix-Rouge indonésienne, Arifin Muhammad Hadi.

À la suite de cette catastrophe naturelle, plus de 70 000 personnes se retrouvent ainsi sans domicile et dorment dans des abris de fortune, manquant d'eau potable, de nourriture et de médicaments.

Avec l'aide du gouvernement et d'ONG internationales, les autorités locales ont commencé à organiser l'acheminement d'aide aux sinistrés. Trois avions militaires remplis de nourritures, médicaments, couvertures, tentes et réservoirs d'eau sont arrivés à Lombok, selon l'armée.

Par ailleurs, l'évacuation de touristes pour l'essentiel étrangers qui étaient sur les îles de Gili, au large de la côte nord-ouest de Lombok, touchées par le séisme, est terminée, ont indiqué les autorités.

Avec AFP

Première publication : 08/08/2018

  • INDONÉSIE

    En Indonésie, les secours peinent à atteindre les zones touchées par le séisme

    En savoir plus

  • INDONÉSIE

    Séisme en Indonésie : au moins 98 morts, plus de 2 000 touristes évacués

    En savoir plus

  • INDONÉSIE

    Indonésie : les touristes bloqués après un séisme commencent à descendre du volcan

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)