Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE DÉBAT

8 ans après, Athènes tourne la page des plans d'aide

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Taysir Batniji : "Mes cousins palestiniens exilés aux États-Unis se sentent Américains"

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les Vénézuéliens face à l’hyperinflation

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La Grèce, ses blessures fermées, et celles qui restent ouvertes"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

Asie - pacifique

Séisme en Indonésie : plus de 300 personnes tuées dans la catastrophe

© Adek Berry, AFP | Des habitants fouillent des décombres à la recherche de leurs biens à Menggala, au nord de l'île de Lombok, le 8 août 2018.

Vidéo par Ethan HAJJI

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 09/08/2018

Un nouveau séisme a frappé l'île indonésienne de Lombok, jeudi, alors qu'au moins 319 personnes sont décédées après le tremblement de terre de dimanche.

Une violente réplique de magnitude 5,9 a frappé jeudi 9 août l'île indonésienne de Lombok, où des équipes de secours apportaient de l'aide aux victimes du séisme dévastateur d'il y a quatre jours, qui a fait au moins 319 morts, selon les autorités locales.

Depuis le tremblement de terre de magnitude 6,9 dimanche, dont l'épicentre était dans le nord de cette île volcanique, pas moins de 355 répliques de différentes magnitudes ont été recensées, a indiqué un porte-parole de l'Agence nationale de gestion des catastrophes, Sutopo Purwo Nugroho. Celle de jeudi était la plus puissante.

Des habitants évacués après le séisme de dimanche et logés dans des abris de fortune ont couru dans la rue en criant, des motocyclettes stationnées dans la rue sont tombées par terre et des murs de bâtiments proches se sont effondrés, a constaté une journaliste de l'AFP sur place.

"Nous étions bloqués dans le trafic au moment d'apporter de l'aide [aux sinistrés] et subitement c'est comme si notre voiture avait été percutée par l'arrière, c'était fort", a raconté à l'AFP un témoin, Sri Laksmi.

Déployées après le séisme de dimanche, les équipes de secours n'ont pas encore atteint certains endroits de l'île proches de l'épicentre, en raison des difficultés d'accès.

Le bilan en hausse

Outre les 319 morts, "au moins 1 400 personnes ont été gravement blessées et 156 000 ont été déplacées", a déclaré à l'AFP Sutopo Purwo Nugroho.

Les équipes de secours éprouvent des difficultés à atteindre certaines zones en raison de routes endommagées par le séisme dans le nord et l'est de Lombok, territoires les plus proches de l'épicentre et loin des quartiers touristiques.

"Nous attendons toujours des retours sur la situation dans certaines des zones les plus affectées dans le nord de l'île, mais il est déjà clair que le séisme de dimanche a été particulièrement destructeur", a déclaré le directeur de l'équipe de la Croix-Rouge à Lombok, Christopher Rassi, dans un communiqué. "Mercredi, je suis allé dans des villages qui étaient complètement détruits", a-t-il ajouté.

Avec AFP

Première publication : 09/08/2018

  • INDONÉSIE

    Le bilan du séisme en Indonésie monte à 164 morts

    En savoir plus

  • INDONÉSIE

    Séisme en Indonésie : au moins 130 morts, le bilan "va continuer d'augmenter"

    En savoir plus

  • INDONÉSIE

    En Indonésie, les secours peinent à atteindre les zones touchées par le séisme

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)