Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Triathlon: Pierre Le Corre sacré champion d'Europe

© AFP/Archives | Pierre Le Corre lors de sa victoire à Carthagène le 12 octobre 2014

GLASGOW (AFP) - 

Pierre Le Corre, 28 ans, a remporté le titre de champion d'Europe de triathlon vendredi soir à Glasgow, devenant le quatrième Français à se parer d'or continental sur la distance olympique.

Le Corre a bouclé la course en 1 h 47 min 17 sec, devant l'Espagnol Fernando Alarza (+0:11) et le Belge Marten Van Riel (+0:23).

"C'est magnifique! Je savais que je pouvais le faire mais de là à le réaliser, c'est autre chose. Aujourd'hui, il y avait beaucoup d'attentes sur moi car j'étais le seul Français. C'était un peu moi contre tous les autres, et répondre présent, c'est une belle satisfaction", s'est réjoui Le Corre.

Le N.1 français Vincent Luis, N.2 mondial, n'était pas au départ de l'épreuve, pas plus que l'actuel N.1, l'Espagnol Mario Mola.

Sorti au coeur du groupe des meilleurs après 1.500 m de natation et 40 km de cyclisme, Pierre Le Corre a réalisé dix kilomètres de course à pieds de très grand classe, décrochant d'abord le double champion olympique en titre, le Britannique Alistair Brownlee (4e, +0:55).

"Je me sentais vraiment bien de début à la fin. Quand j'ai vu qu'Alistair revenait à pied, ça m'a mis un peu de pression. Mais heureusement pour moi, il n'était pas à son meilleur niveau. Il est redoutable, c'est une légende et quand il est à 100%, c'est dur de le battre", a souligné Le Corre.

Le natif de Vannes s'est ensuite retrouvé seul en tête en lâchant le Belge Van Riel à un peu plus de trois kilomètres de l'arrivée et a résisté au retour de l'Espagnol Alarza dans la dernière boucle.

"Je ne voulais rien lâcher. Je savais que c'était le moment de mouiller le maillot, et de ramener une médaille pour la France, je suis vraiment super content", a conclu le Français.

Le Corre succède à David Hauss, dernier Français champion d'Europe en 2015, alors que Frédéric Belaubre (2005, 2006, 2008) et Yves Cordier (1989) avait été les précurseurs sacrés au niveau européen.

Jeudi, la jeune Française Cassandre Beaugrand avait pris la médaille de bronze derrière la vice-championne olympique, la Suissesse Nicola Spirig et la Britannique Jessica Learmonth.

Beaugrand et Le Corre seront alignés avec Léonie Périault et Dorian Coninx, samedi (18h35) dans le relais mixte, discipline au programme olympique à Tokyo en 2020.

© 2018 AFP