Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

CAP AMÉRIQUES

La lutte sans fin des peuples autochtones

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"La liberté de la presse vous appartient"

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Mille et un kebabs : à chaque pays ses secrets !

En savoir plus

DANS LA PRESSE

En Italie, l'effondrement du "pont malade"

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Capitalisme addictif : l'empire du désir

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"En Tunisie, l'égalité entre hommes et femmes dans l'héritage ne fait pas l'unanimité"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Il faut empêcher Assad de se refaire une virginité sur la scène internationale"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Slimane Dazi : le livre "Indigène de la nation" est un acte politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Le Brésil sous le choc après la mort d'une femme battue

En savoir plus

Culture

L'écrivain britannique et prix Nobel de littérature V.S. Naipaul est mort

© Chris Helgren, Reuters | V.S. Naipaul lors de la cérémonie de remise de son Prix Nobel de Littérature, à Stokholm, le 10 décembre 2001.

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 13/08/2018

L'écrivain britannique V.S. Naipaul est mort samedi à l'âge de 85 ans. Prix Nobel de littérature en 2001, il laisse une œuvre empreinte du traumatisme lié à la période post-coloniale.

L'écrivain britannique V.S. Naipaul, prix Nobel de littérature en 2001, est mort à 85 ans, samedi 11 août, a annoncé sa famille.

"Il était un géant dans tout ce qu'il a accompli et il est mort entouré par ceux qu'il aimait, ayant vécu une vie pleine de créativité merveilleuse et d'initiative", a déclaré sa femme, Lady Naipaul, dans un communiqué.

Vidiadhar Surajprasad Naipaul – peintre du déracinement, des petites gens et des empires déclinants – est l'auteur de plus de trente ouvrages.

Né le 17 août 1932 dans les Antilles britanniques, à Port of Spain, capitale de la Trinité, d'une famille d'immigrés indiens, il avait étudié la littérature anglaise à l'université d'Oxford avant de s'établir en Angleterre en 1953.

Il avait consacré une grande partie de sa vie à voyager et était devenu un symbole du déracinement dans la société contemporaine.

"Tourmondiste littéraire"

En lui décernant le prix Nobel en 2001, l'Académie suédoise avait qualifié V.S. Naipaul "d'écrivain cosmopolite" et "tourmondiste littéraire".

L'une de ses œuvres majeures est son autobiographie "Une maison pour Monsieur Biswas" (1961, paru en 1964 en France), où le héros emprunte les traits du père de l'écrivain.

À travers ce livre, il décrivait la difficulté pour les immigrants indiens dans les Caraïbes de s'intégrer dans la société, tout en conservant leurs racines.

En 1998, il livrait "Jusqu'au bout de la foi", après avoir refait, apaisé, le voyage qui l'avait conduit, dix-sept ans auparavant, dans les quatre pays musulmans non arabes (Indonésie, Iran, Pakistan, Malaisie) qui avaient inspiré le fiévreux "Crépuscule sur l'Islam, voyage au pays des croyants".

Il y décrivait les pays post-coloniaux comme des sociétés "à moitié faites" et soutenait que l'islam réduisait à l'esclavage et tentait d'éliminer les autres cultures.

AFP

Première publication : 12/08/2018

  • CULTURE

    Le prix Nobel de littérature attribué au Britannique Kazuo Ishiguro

    En savoir plus

  • CHINE

    Liu Xia, veuve du dissident et prix Nobel de la paix Liu Xiaobo, a quitté la Chine pour l'Allemagne

    En savoir plus

  • NOBEL DE LITTÉRATURE

    Harcèlement sexuel : l'Académie suédoise reporte la remise du Nobel de littérature

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)