Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Afrique du Sud : violentes manifestations à Mahikeng

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La fin d'une ère : Arsène Wenger quitte Arsenal

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Contestation sociale en France : l'impossible concertation ?

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Dans la peau d'un batelier du Nord

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Le géant américain Starbucks accusé de racisme

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Emmanuel Macron peut-il réformer la Zone euro ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

Café en capsules : "L'impact écologique est considérable"

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Qui a peur de la dette ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Le succès des monnaies locales

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le samedi à 7h45.

Dernière modification : 28/07/2014

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

© Capture d'écran France 24

Invité de France 24, Gilles Kepel, spécialiste du monde arabe, a livré ses analyses sur les conflits au Proche-Orient depuis l’offensive israélienne dans la bande de Gaza jusqu’à l’instauration d’un "califat" par les djihadistes de l’EIIL au nord de l’Irak.

 
Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et du monde arabe, professeur de sciences politiques à Science-Po Paris, est revenu sur les conflits qui déchirent actuellement le Proche-Orient. Il a notamment détaillé l’opération israélienne "Bordure protectrice", qui a conduit à la mort de plus de 1000 Palestiniens dans la bande de Gaza depuis le 8 juillet. Selon lui, l’État hébreu traîne une "image désastreuse", dont se sert le Hamas.
"Plus le mouvement islamiste tire [de roquette], plus Israël réplique et plus le Hamas remporte une victoire symbolique et politique", explique-t-il.  Les images "terribles" des morts civils gazaouis scandalisent la communauté internationale, galvanisent le Hamas et le confortent dans son rôle de "résistant palestinien" tandis qu’Israël "accroît son isolement".
 
Pourtant, le mouvement islamiste est en position de faiblesse, poursuit l’expert. "Ses tunnels avec l’Égypte ont été fermés par le maréchal Sissi, il n’a plus d’argent, il n’a plus le soutien du Hezbollah occupé en Syrie, il n’a pas non plus l’Iran à ses côtés, gêné par ses négociations avec les Américains sur le nucléaire", précise Gilles Kepel.
Le spécialiste du monde arabe a ensuite analysé le rôle de l’EIIL au nord de l’Irak. Ce mouvement d’islamistes sunnites a instauré un "califat" sur un territoire à cheval sur la Syrie et l’Irak. "Mais ce dernier ne fait pas l’unanimité. Le problème avec les califes, c’est qu’il y a des Iznogoud partout", précise le spécialiste. Surtout, rappelle-t-il, l’arrivée des djihadistes de l’EIIL a servi les intérêts de Bachar al-Assad en Syrie. Le dictateur alaouite incarne aujourd’hui une moindre barbarie face aux nombreuses exactions commises par le mouvement islamiste. 
 
Pour finir, Gilles Kepel a donné son point de vue sur les manifestations pro-palestiniennes qui se sont déroulées à Paris la semaine dernière. Il a dénoncé les débordements et les propos antisémites qui ont parfois gâchés les rassemblements. "Mais la question la plus préoccupante [concernant la France] reste de savoir comment des djihadistes français, endoctrinés en Irak ou en Syrie, pourraient commettre des attentats sur le sol français ?"
 
Les archives

16/04/2018 Le Renseignement français

"Le renseignement s’est invité dans la vie quotidienne des Français"

Marie-Christine Dupuis-Danon est l’auteur avec Alain Bauer du livre "Les guetteurs, les patrons du renseignement français répondent" (Éd. Odile Jacob), dans lequel onze anciens...

En savoir plus

10/04/2018 Afrique

Messahel : "Alger n’a pas à s’impliquer dans les négociations Polisario - Maroc"

Dans un entretien accordé à France 24, le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, revient sur le conflit du Sahara occidental et sur les accusations du...

En savoir plus

10/04/2018 EUROPE

Gerry Adams à France 24 : "Le Brexit peut être néfaste pour l’Irlande"

À l’occasion des vingt ans de l'accord du Vendredi saint qui a mis un terme à trois décennies de violence en Irlande du Nord, Gerry Adams, l'ancien chef du parti nationaliste...

En savoir plus

07/04/2018 Génocide rwandais

Guillaume Ancel, ancien officier : "Au Rwanda, on a vu le génocide sous nos yeux"

Guillaume Ancel, ancien officier de l'armée française déployée au Rwanda, publie "Rwanda, la fin du silence, témoignage d’un officier français" (Éd. Les Belles Lettres). Il...

En savoir plus

03/04/2018 Antonio Guterres

António Guterres à France 24 : "La paix au Yémen est possible"

Antonio Guterres, secrétaire général de l'ONU, a accordé un entretien à France 24 à l’occasion de la Conférence des donateurs sur le Yémen organisée mardi 3 avril, à Genève. Il...

En savoir plus