Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

SUR LE NET

Les drones, des jouets qui peuvent être dangereux

En savoir plus

SUR LE NET

La Toile témoigne de la tempête de neige aux États-Unis

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

En savoir plus

REPORTERS

France : le FN à l’épreuve du terrain

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Le nucléaire iranien et Jérusalem sous tension après l’attaque contre une synagogue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Les filières jihadistes en France

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Jihadistes français : les proches sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Neutralité : il faut sauver le soldat Internet

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Urgence sécheresse

En savoir plus

Une personnalité française ou internationale, issue de l’univers économique, culturel, politique ou diplomatique, nous livre son regard sur l’actualité. Le lundi et le mercredi à 16h45. Le samedi à 7h45.

L'ENTRETIEN

L'ENTRETIEN

Dernière modification : 28/07/2014

Gilles Kepel : "Plus Israël réplique, plus le Hamas remporte une victoire politique"

© Capture d'écran France 24

Invité de France 24, Gilles Kepel, spécialiste du monde arabe, a livré ses analyses sur les conflits au Proche-Orient depuis l’offensive israélienne dans la bande de Gaza jusqu’à l’instauration d’un "califat" par les djihadistes de l’EIIL au nord de l’Irak.

 
Gilles Kepel, spécialiste de l’islam et du monde arabe, professeur de sciences politiques à Science-Po Paris, est revenu sur les conflits qui déchirent actuellement le Proche-Orient. Il a notamment détaillé l’opération israélienne "Bordure protectrice", qui a conduit à la mort de plus de 1000 Palestiniens dans la bande de Gaza depuis le 8 juillet. Selon lui, l’État hébreu traîne une "image désastreuse", dont se sert le Hamas.
"Plus le mouvement islamiste tire [de roquette], plus Israël réplique et plus le Hamas remporte une victoire symbolique et politique", explique-t-il.  Les images "terribles" des morts civils gazaouis scandalisent la communauté internationale, galvanisent le Hamas et le confortent dans son rôle de "résistant palestinien" tandis qu’Israël "accroît son isolement".
 
Pourtant, le mouvement islamiste est en position de faiblesse, poursuit l’expert. "Ses tunnels avec l’Égypte ont été fermés par le maréchal Sissi, il n’a plus d’argent, il n’a plus le soutien du Hezbollah occupé en Syrie, il n’a pas non plus l’Iran à ses côtés, gêné par ses négociations avec les Américains sur le nucléaire", précise Gilles Kepel.
Le spécialiste du monde arabe a ensuite analysé le rôle de l’EIIL au nord de l’Irak. Ce mouvement d’islamistes sunnites a instauré un "califat" sur un territoire à cheval sur la Syrie et l’Irak. "Mais ce dernier ne fait pas l’unanimité. Le problème avec les califes, c’est qu’il y a des Iznogoud partout", précise le spécialiste. Surtout, rappelle-t-il, l’arrivée des djihadistes de l’EIIL a servi les intérêts de Bachar al-Assad en Syrie. Le dictateur alaouite incarne aujourd’hui une moindre barbarie face aux nombreuses exactions commises par le mouvement islamiste. 
 
Pour finir, Gilles Kepel a donné son point de vue sur les manifestations pro-palestiniennes qui se sont déroulées à Paris la semaine dernière. Il a dénoncé les débordements et les propos antisémites qui ont parfois gâchés les rassemblements. "Mais la question la plus préoccupante [concernant la France] reste de savoir comment des djihadistes français, endoctrinés en Irak ou en Syrie, pourraient commettre des attentats sur le sol français ?"
 

COMMENTAIRE(S)

Les archives

20/11/2014 Sénégal

Abdou Diouf salue la transition démocratique au Burkina Faso

A l'occasion de la publication de ses mémoires, Abdou Diouf, ancien président sénégalais (1981-2000) et Secrétaire général de l'Organisation internationale de la Francophonie...

En savoir plus

20/11/2014 Abdel Fattah al-Sissi

L'Égypte étudie la possibilité de gracier les journalistes d’Al-Jazira

À quelques jours d’une visite d’État à Paris, le président égyptien Abdel Fattah al-Sissi s’est entretenu, jeudi, avec deux journalistes de France 24. Une interview exclusive, la...

En savoir plus

19/11/2014 Kurdistan

EXCLUSIF - Barzani : "L’EI est la plus brutale des organisations"

Dans un entretien exclusif accordé à France 24, le président de la région autonome du Kurdistan irakien, Massoud Barzani, regrette que l'aide fournie à ce jour par la coalition...

En savoir plus

17/11/2014 Syrie

Patrice Franceschi, écrivain et militant de la cause kurde

Patrice Franceschi, écrivain engagé et militant de longue date de la cause kurde, est de retour du Kurdistan syrien. Il témoigne de la difficile situation militaire des peshmerga...

En savoir plus

15/11/2014 Syrie

Mokhtar Lamani : "Il n’y a rien qui s’appelle l’opposition en Syrie"

Mokhtar Lamani a été le représentant de l'ONU et la Ligue arabe en Syrie de septembre 2012 à mars 2014. Le diplomate canadien avait démissionné peu après l’échec des négociations...

En savoir plus