Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

FOCUS

Shenzhen, du "made in China" au "created in China"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Xi Jinping ouvre le Forum de Davos

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Trump défie l'Europe"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Gambie : Adama Barrow attend son investiture au Sénégal

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tweeter or not ? Telle est la question !

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Primaire de la gauche : un deuxième débat plus animé, des candidats plus divisés ?

En savoir plus

FOCUS

L'Italie, une base arrière du jihadisme en Europe ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 22/07/2011

Eurozone : un plan adopté dans la douleur

Presse française, VENDREDI 22 JUILLET. A la une de la presse française, le plan de sauvetage de la Grèce…Les dirigeants de la zone euro se sont mis d'accord sur un deuxième plan de soutien mais à l’arraché…A voir aussi:le phénomène Twitter en France…Et aussi : Thomas Voeckler, toujours en jaune…

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
      Tous les journaux insistent sur le coté positif de ce sommet de Bruxelles et de l’adoption du plan de sauvetage de près de 160 milliards d’euros sur leurs unes. Comme Le Figaro qui met en première page les visages tout sourire de Christine Lagarde, Nicolas Sarkozy, José Manuel Barroso et Angela Merkel en titrant L’Europe sauve la Grèce et renforce l’euro. Un titre positif comme celui des Echos, L’Europe conclut un accord historique pour sauver l’euro. Et encore des mines réjouies des dirigeants européens
 
     Et pourtant, dans les corps même de ces journaux les propos sont beaucoup moins enthousiastes. D’abord parce que le plan a été adopté in-extremis… Et les mots qui reviennent dans les articles c’est dans la douleur, au forceps. L’Europe fait enfin front commun nous dit La Tribune. Ensuite parce cette crise révèle des fissures dans l’unité de façade des membres. Et notamment du couple franco-allemand. C’est ce que soulignent Les Echos. Les deux dirigeants ont peu d’atomes crochus au niveau personnel. Mais ils s’opposent surtout sur le fond dans les dossiers… Car Angela Merkel veut mettre l'Europe à la rigueur budgétaire alors que Nicolas Sarkozy prône davantage de gouvernance économique. Et cette fois on a bien cru que les deux dirigeants n’allaient pas parvenir à se mettre d’accord. La chancelière allemande avait d’ailleurs laissé entendre qu’elle ne se rendrait peut être pas à Bruxelles si les points d’entente n’étaient pas suffisant et c’est Nicolas Sarkozy qui a du faire le déplacement à Berlin mercredi… Du coup, le quotidien économique s’interroge : Le tandem franco-allemand peut il encore fonctionner longtemps ? Faudra-t-il attendre un nouveau chancelier pour trouver un nouveau souffle européen ?
 
     Les quotidiens français se posent d’autres questions ce matin et notamment Qui va payer.C’est le titre de Libération qui détaille le plan d’aide. Les Etats bien sûr, les banques aussi mais la question se pose pour les contribuables. Ils ne sont pas directement concernés par le plan mais pourraient en ressentir les effets…
C’est ce que pense Le Figaro économie qui titre Les Français doivent s’attendre à plus de rigueur. Paris aurait pris l'engagement de passer sous la barre de 3 % de déficit public en 2013 «au plus tard». Et pour cela, le gouvernement est prêt à prendre toutes les mesures nécessaires. Il a prévu de poursuivre le non-remplacement d'un fonctionnaire sur deux partant à la retraite, de réduire les dépenses de fonctionnement courant de l'État de 10 % en trois ans, et surtout de poursuivre la suppression des niches fiscales et sociales nous dit Le Figaro économie
 
    Difficile de trouver autre chose que ce plan de sauvetage à la une des quotidiens nationaux ce matin… Mais Le Parisien fait une toute autre une en livrant son Enquête sur la folie Twitter. Avec près de 2 millions d’adeptes en France et 200 millions dans le monde, le réseau social Twitter et ses petits messages se sont installés dans la vie quotidienne.  « Twitter : C’est le nouveau média à la mode. Rapide, dynamique, concis, Twitter déborde de la sphère des mordus du Net. » écrit Le Parisien.  Les sportifs en sont fans, les stars en sont dingues même les politiques s’y mettent. Martine Aubry a ainsi récemment commenté les performances de l’équipe de France de foot féminin, Nathalie Kosciusko-Morizet était pionnière en la matière. Les ténors des partis politiques français comptent entre 10 000 et 20 000 followers en moyenne. Rien a voir avec les 9 millions de personnes qui suivent le compte de Barack Obama. Le Parisien qui nous livre les mots pour comprendre Twitter. « Tweet » signifie gazouiller en anglais, d’où l’utilisation d’un petit oiseau comme mascotte. Les hashtags ce sont des balises qui renseignent les thèmes abordés dans le message. Retweeter c’est reprendre le tweet d’un autre utilisateur pour partager son message, toujours en citant sa source. Et puis aujourd’hui c’est vendredi et le vendredi sur Tweeter c’est Follow Friday : on recommande à ses abonnés de suivre les messages d’un autre utilisateur dont on est soi-même followers.
 
 
     Le Parisien qui fait également sa une Thomas Vockler, dans son maillot jaune, le poing levé… Pourtant il n’a pas remporté le Tour, pas non plus l’étape… Mais il est leader au classement général pour la 10e journée consécutive. D’où le titre de Libération Voeckler reste au sommet. Le Français a sauvé son maillot jaune de leader pour 15 petites secondes. Un jour de rêve pour L’Equipe. C’est pourtant le Luxembourgeois Andy Schleck qui a remporté la 18e étape du Tour de France, jeudi, au sommet du Galibier. Depuis 1989 et Laurent Fignon, on n'avait pas eu un Français aussi bien placé si près de Paris. A trois jours de l'arrivée à Paris, la presse française se met à rêver de le voir en champion sur les Champs-Élysées…
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

17/01/2017 Revue de presse internationale

"Le Royaume-Uni libéré, délivré"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 17 janvier, le discours très attendu de Theresa May sur le Brexit et la réaction des Européens aux critiques de Donald...

En savoir plus

17/01/2017 Revue de presse française

"Trump défie l'Europe"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 17 janvier, les réactions aux déclarations de Donald Trump dans son interview à Bild et au Times, la campagne pour la primaire...

En savoir plus

16/01/2017 Revue de presse internationale

"La CIA à Trump: 'le silence est d'or'"

Au menu de cette revue de presse internationale du lundi 16 janvier : l’avertissement de la CIA à Donald Trump, l’exécution de trois chiites à Bahreïn et une nouvelle émeute dans...

En savoir plus

16/01/2017 Revue de presse française

"Le PS, vote utile ?"

Au menu de cette revue de presse française du lundi 16 janvier : le deuxième débat de la primaire de la gauche hier soir, la concurrence d’Emmanuel Macron aux sept candidats en...

En savoir plus

13/01/2017 REVUE-DE-PRESSE

"Made Russia great again"

Au menu de cette revue de presse internationale du vendredi 13 janvier, la fuite de l'ancien agent secret russe derrière le rapport controversé sur la video compromettante de...

En savoir plus