Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La RDC fête son indépendance mais toujours pas de calendrier pour les élections

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à l'aéroport d'Istanbul : 41 victimes, la Turquie pointe du doigt le groupe EI

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

La sixième extinction : comment sauver les espèces ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Salia Sanou chorégraphie son désir d'horizons

En savoir plus

TECH 24

Viva Tech : Paris se rêve en capitale de l'innovation

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

La Camargue dans le sillage de ses gardiens

En savoir plus

FOCUS

À Taïwan, la démocratie se conjugue au féminin

En savoir plus

MODE

Les collections masculines 2017 tentent d’égayer un monde traumatisé

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 09/09/2011

Des soldats britanniques accusés de torture en Irak

Presse internationale, vendredi 9 Septembre. Des soldats de l’armée britannique se sont livrés à des "violences gratuites" sur un Irakien en 2003, entraînant sa mort. Toute la hiérarchie militaire est montrée du doigt. A voir aussi : Le discours sur l’emploi d'Obama analysé par la presse américaine. Et enfin, une découverte paléontologique remet en cause la théorie sur les origines de l’Homme.

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
      A la une de tous les journaux britanniques, c’est un scandale qui révolte la population. Des soldats sont accusés d’avoir torturé à mort un Irakien en 2003. C’est ce que révèle un rapport d’enquête publié hier jeudi et c’est par exemple à la Une de The Independent avec ce titre « Frappé et battu à mort par des lâches ». En première page, le journal britannique publie la photo de Baha Moussa. Il avait 26 ans, il était père de deux enfants, et travaillait comme réceptionniste dans un hôtel de Bassora, au sud de l’Irak. Le 14 septembre 2003, il a été arrêté par l’armée britannique. Après 36 heures de garde à vue et de sévices, il est décédé de ses 93 blessures. C’est la conclusion du rapport d’enquête rendu public hier à Londres qui nomme 19 soldats et qui condamne «l’échec collectif» du Ministère britannique de la défense, en révélant que des soldats ont eu recours en Irak à des techniques d’interrogatoire interdites.
 
Selon Robert Fisk dans les pages de The Independent, ce cas est révélateur d’un système. « Ce n’est pas la brutalité qui est systématique, c’est le mensonge qui l’entoure. » écrit-il. Pour ce journaliste, cette atrocité démontre la culpabilité de la hiérarchie militaire qui a toujours été délibérément arrogante et indifférente aux exactions commises par les soldats. Le rapport d’enquête a été remis au Parquet britannique qui devra décider de poursuivre ou non les militaires impliqués.
 
      Egalement à la une de la presse internationale, le «plan emploi» de Barack Obama. Le président américain a dressé le catalogue de mesures qualifiées d'«urgentes» pour ce plan de 447 milliards de dollars. Un discours télévisé très attendu, accueilli de façon partagée dans la presse américaine.
 
Pour le Huffington Post, c’est une réussite politique incontestable. Le journal qui qualifie le président de surprenant, fougueux, combatif. Pour lui, c’est avec ce discours que Barack Obama a donné le coup d'envoi de sa campagne de réélection. Un discours prononcé au Congrès : un lieu astucieusement choisi selon le journal car c’est la seule institution politique moins populaire que le Président en ce moment. Un Congrès qui n’est pas de son camp puisque la Chambre des Représentants est à majorité Républicaine… La stratégie d’Obama est donc gagnante-gagnante : win-win. Soit il réussit à faire voter ses mesures, il obtient des résultats et réussit à lutter contre le chômage, soit il peut dire qu'il a essayé et que le Congrès n'a rien fait. Dans ce pays où 82% des Américains pensent que le Congrès ne fait pas du bon travail dans sa gestion des problèmes de la nation, ce serait facile souligne le Huffington Post.
Le Huffington Post qui estime que Barack Obama a mis plus de passion dans son discours qu'il n’en a jamais montrée au public au cours de sa présidence, ou même de la campagne électorale et que cela pourrait être très positif pour sa réélection.
C’est loin d’être l’avis du Daily Beast. A part la passion, le journal n’a rien vu, rien entendu de nouveau.
 
Pour le Daily Beast, les idées de Barack Obama sont réchauffées et ses mesures ne vont pas marcher. Exemple, les allégements fiscaux pour les entreprises : Obama voudrait que cela les incite à embaucher davantage mais selon le Daily Beast, peu importe la stimulation, les incitations fiscales, les entreprises n’embaucheront pas tout simplement parce qu’elles n’ont pas de besoin de main d’œuvre supplémentaire. Même en stimulant la consommation, beaucoup d'entreprises peuvent augmenter leur production avec leur force de travail actuelle affirme le journal… Le bilan n’est donc pas vraiment positif pour le Daily Beast,: « Nous avons entendu un discours passionné écrit Zachary Karabell. Nous avions besoin de plus. »
 
 
      Et enfin dans les journaux ce vendredi, une découverte scientifique qui vient remettre en cause la théorie sur les origines du genre humain…Elle date de 2008, en Afrique du Sud mais elle vient seulement d’être rendue publique par la revue Science. Deux squelettes d'homininé qui datent d’il y a 1,9 millions d’années et qui sembleraient appartenir à une espèce intermédiaire entre les Australopithecus et les Homo habilis.
Les squelettes présentent des caractéristiques physiques à la fois modernes et primitives. Ce sont notamment leurs mains que l’on voit dans The Guardian qui posent question.  Ils avaient un très long pouce et des puissants doigts ce qui semble montrer qu'ils auraient pu utiliser pour fabriquer des outils, et ce malgré le fait que leur cerveau était de la taille de celui d'un grand singe. Cela serait donc le maillon manquant entre le singe et l’homme!
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

01/07/2016 Revue de presse internationale

Boris Johnson "exécuté par le Brexit"

Au menu de cette revue de presse internationale, les réactions au renoncement surprise de Boris Johnson au poste de Premier ministre. Pour "The Sun", l'ancien maire de Londres a...

En savoir plus

01/07/2016 Revue de presse française

"Les Français disent oui à l'Europe"

Au menu de cette revue de presse française, le renoncement surprise de Boris Johnson au poste de Premier ministre, les Français qui réaffirment leur attachement à l'Union...

En savoir plus

30/06/2016 Revue de presse internationale

"Erdogan et l'effet boomerang"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 30 juin, l’attentat qui a fait au moins 42 morts, mardi soir, dans l’aéroport international d’Istanbul. Et l’onde de choc...

En savoir plus

30/06/2016 Revue de presse française

"Les électeurs britanniques ne sont pas tous des vieux cons racistes"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 30 juin, l’attentat qui a fait au moins 41 morts, mardi soir, à l’aéroport international d’Istanbul, en Turquie, le Brexit, un...

En savoir plus

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus