Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

À l'occasion de la fête du cinéma, Marjane Satrapi ouvre les portes de son univers

En savoir plus

FOCUS

Face à la radicalisation dans les prisons, la France fait appel aux aumôniers musulmans

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Les Observateurs s'engagent : mettre en avant les actions positives

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCO

Brexit : et s'il n'avait pas lieu ?

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Stanley Johnson : "Pour moi, Boris a fait une campagne exceptionnelle !"

En savoir plus

ICI L'EUROPE

Brexit : les lendemains qui déchantent pour l'Europe ?

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Quelles conséquences à la dégradation de la note britannique ?

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

LafargeHolcim va enquêter sur son usine en Syrie

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le Royaume désuni"

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 02/05/2012

Ben Laden, principal argument de campagne d’Obama

Presse internationale, MERCREDI 2 MAI. Un an tout juste après la mort d'Oussama ben Laden, Barack Obama s’est rendu en Afghanistan…Une visite de candidat en campagne. A voir aussi : le One World Trade Center, la tour la plus haute de New-York. Et enfin : le début de la fin de l’empire Murdoch…

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

Aujourd’hui dans la presse internationale, la visite de Barack Obama en Afghanistan pour le premier anniversaire de la mort d'Oussama ben Laden. Timing parfait pour cette visite de 6 heures souligne le New-York Times… Barack Obama a signé un partenariat stratégique avec son homologue afghan Hamid Karzaï, encadrant les conditions d'une présence de soldats américains en Afghanistan jusqu'en 2024. Mais ce n’est pas aux Afghans que le président américain s’est adressé mais bien à ses compatriotes. Un an exactement après l'élimination d’Oussama Ben Laden au Pakistan, il a promis «un nouveau jour» aux Américains
Un discours de président mais surtout de candidat en campagne… Depuis qu'il a commencé à défendre son bilan en vue de la présidentielle, Barack Obama rappelle systématiquement ce raid du commando qui, sous ses ordres, a abattu Oussama Ben Laden le 2 mai 2011. Son équipe de campagne a même diffusé vendredi dernier une vidéo dans laquelle l'ancien président Bill Clinton salue "la décision la plus difficile et la plus honorable" prise par son successeur malgré les risques politiques induits. Et ce soir, une interview du président sera diffusée sur NBC, interview réalisée dans la salle de commandement, un lieu qui n’est jamais ouvert à la presse d’habitude. Mais il en faudra peut être plus pour convaincre les électeurs américains lors du scrutin présidentiel de novembre prochain souligne le site Foreign Policy dans un article très critique. Pour ce site, Obama met tellement cela en avant que son discours sur l’Etat de Union aurait pû être un spot de campagne rebaptisé : « Salut, j’ai tué Oussama Ben Laden, et j’approuve ce message » C’est bien mais ça ne suffit pas : les américains se préoccupent davantage du chômage, de la dette, du pouvoir d’achat…

Mais la mort d’Oussama Ben Laden est sans conteste un argument de poids dans la campagne d’Obama. Que les Républicains ont bien du mal à minimiser. Mitt Romney le candidat des Républicains à la Maison Blanche s’y est risqué rapporte le Washington Post… Oui mais voilà, la position de Mitt Romney sur la recherche et l'élimination du leader d'Al Qaeda a fait l'objet de plusieurs revirements. Barack Obama a rappelé aux journalistes qui l'interrogeaient sur la déclaration de son adversaire que celui-ci avait commencé par déclarer en 2007 que cela ne valait pas la peine "de remuer ciel et terre et de dépenser des milliards de dollars pour attraper une seule personne." Après le succès de l'opération militaire qui avait éliminé Ben Laden, Mitt Romney avait été le premier à féliciter le président.
Des changements de position qui ne jouent pas en faveur de la crédibilité du candidat républicain…

A l’occasion des un an de la mort de Ben Laden, chacun a en tête les images des attentats du 11 Septembre et des 2 tours jumelles. Aujourd’hui, c’est l’image d’un autre building qui fait la une de la presse … La Tour du One World Trade Center…qui s’affiche en première page du Washington Post.
Ce bâtiment se tient juste au nord de celui des anciennes « Twin Towers » dont la place est désormais occupée par le mémorial et Musée national du 11 septembre. Avec la pose d'une première colonne du 100ème étage le building a atteint une hauteur de plus de 387 mètres, plus de 6 m de plus que l'Empire State Building, jusqu'alors la tour la plus haute de la ville. Lorsqu’il sera terminé, il doit s'élever jusqu'à plus de 540 mètres, ce qui en fera le bâtiment le plus haut de l'hémisphère Ouest et le troisième plus élevé au monde.

Dans la presse internationale, et notamment britannique, ce mercredi, on trouve aussi le rapport de la commission d'enquête parlementaire britannique sur les écoutes téléphoniques illégales de 'News of the World'… Un rapport très sévère pour Rupert Murdoch comme le souligne The Independent qui parle d’un verdict accablant puisque les Parlementaires britanniques considère qu’il n'est pas apte à diriger un grand groupe international. Ils estiment aussi que le magnat de la presse doit assumer la responsabilité de la culture d'écoutes téléphoniques illégales qui s'est développée au sein de News Corp. Rupert Murdoch a fermé les yeux et a fait preuve "d'aveuglement délibéré » dit encore le rapport. C’est peut être donc le début de la fin de l’empire Murdoch… C’est le titre du Guardian. Le fils de Rupert Murdoch, James, longtemps considéré comme son dauphin et qui a dû démissionner de ses fonctions à la tête de News International et de BSkyB à cause du scandale, n'est pas épargné par la commission: il a "volontairement ignoré" ce qui se passait, ce qui pose "clairement le problème de sa compétence", juge la commission. Tous les journaux britanniques ce matin reviennent sur ce rapport qui épingle la famille Murdoch. Et aucun n’est tendre avec le magnat de la presse. Aucun sauf The Times qui ici vous le voyez affirme que les Parlementaires sont divisés sur l’aptitude de Murdoch à diriger son empire. Un journal qui, comme par hasard, est détenu par le groupe Murdoch !

Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.


Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

28/06/2016 Revue de presse internationale

"Le Royaume désuni"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 28 juin, les déchirements du Labour et les divisions des Tories, au lendemain du référendum sur le Brexit. Le Brexit...

En savoir plus

28/06/2016 Revue de presse française

"Brex... pschitt ?"

Au menu de cette revue de presse française, mardi 28 juin, les spéculations sur la possibilité de revenir sur le Brexit - hypothèse qui hérisse une partie des journaux français...

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse internationale

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 27 juin, l’onde de choc du Brexit, toujours. Les législatives en Espagne. Et des femmes intelligentes dans les pubs télé.

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse française

"Pour une Europe du peuple"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 27 juin, l’onde de choc provoquée par le Brexit, le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et la qualification des...

En savoir plus

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus