Ouvrir

À suivre

Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

En savoir plus

DÉBAT

CAN-2015 : un défi pour le continent africain

En savoir plus

L'ENTRETIEN

"Il faut que Pékin réévalue ses politiques dans les régions tibétaines"

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Uruguay : la vie après Guantanamo

En savoir plus

EXPRESS ORIENT

Turquie : les Alévis, des musulmans à part

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Tunisie : vieux président pour jeune démocratie

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Comédies musicales, friandises, illuminations : les réjouissances de fin d'année !

En savoir plus

SUR LE NET

L'Unicef invite les enfants de Gaza à dessiner leur futur

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Gabon : un vent de contestation

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 26/07/2013

Les élections au Mali : un "fiasco"

Dans la presse internationale, ce vendredi, les interrogations en Espagne après la catastrophe ferroviaire, l’assassinat de Mohamed Brahmi, un triple affront au peuple tunisien, et les élections au Mali, mal parties.

El Pais publie en Une le visage hébété et ensanglanté du conducteur du train, qui, selon le journal serait un "vétéran" de cette ligne entre Madrid et Saint-Jacques de Compostelle. "Le conducteur a freiné trop tard", titre le quotidien.

El Mundo se demande s’il s’agit d’une erreur humaine ou bien d’un problème de freins. La question est posée. Deux enquêtes ont déjà été ouvertes pour tenter d’y répondre.

Le choc en Espagne, le choc aussi en Tunisie après l’assassinat, jeudi, de l’opposant Mohamed Brahmi. L’événement intéresse la presse du monde entier. Le meurtre qui menace le future de la démocratie tunisienne titre le journal britannique The Independent.
En Tunisie, l’assassinat est vécu comme un triple affront au peuple, écrit l’Economiste maghrebin, dans un vibrant éditorial.
Triple parce qu’il s’agit de l’assissinat d’un représentant de l’Assemblée constituante, le jour du 56e anniversaire de la République, en plein mois de Ramadan.
Le journal appelle à la recherche de la vérité.
Selon lui, les assassins ont "incontestablement été encouragés par le peu d’empressement, voir le manque de sérieux de l’enquête" sur un autre meurtre politique : celui de Chokhri Belaïd, en février dernier.

Et pourtant, cette enquête sur le meurtre de Chokri Belaïd pourrait avancer. C’est ce qu’on apprend dans le Tunisia Daily.
Les commanditaires de l’assassinat de Chokri Belaid seraient identifiés.
Les détails pourraient être révélés ce vendredi.

De la Tunisie, de nouveau menacée de chaos, à l’Egypte, où les anti-Morsi s’apprêtent une nouvelle fois à manifester, cette fois-ci, à l’appel du chef de l’armée. Le sujet intéresse le Wall Street Journal, avec une analyse qui prend le contre-point de tout ce qu’on pouvait lire depuis quelques semaines dans la presse mondiale : l’idée qu’avec la nouvelle révolution en Egypte, anti-Morsi (et d’autres événements comme en Turquie), on assistait à la fin de l’Islam politique.
Et bien non, nous dit Ruel Marc Gerecht, spécialiste des questions de défense aux Etats Unis, l’Islamisme, en Egypte, va fleurir de nouveaux. Selon lui, les centaines de milliers de personnes qui ont manifesté ces dernières semaines contre les Frères musulmans, ceux qui ont signé la pétition du mouvement Tamarod ne représentent pas toute la société égyptienne. C’est certes la "génération Facebook", mais pas celle des campagnes, ni celle des bidonvilles, où les islamistes sont encore les seules à proposer des solutions. Selon lui, tant qu’aucune alternative ne sera proposée aux plus pauvres, l’islamisme triomphera.

Autre sujet brulant, que nous suivons sur France 24, les élections au Mali. Et alors qu’on ne vote que dans 2 jours, déjà, la presse internationale critique ce scrutin. "Wash out", un "fiasco", titre le Foreign Policy. Pour le jounal américain, cette élection est organisée au plus mauvais moment. Le pays n’est tout simplement pas prêt. Le problème des réfugiés n’est pas réglé. Celui du nord du pays, en particulier Kidal, non plus. Mais visiblement, écrit le journaliste, la France est pressée de quitter le territoire malien et attend ces élections pour le faire. Finalement, le problème c’est que dimanche beaucoup de Maliens n’auront pas la possibilité d’aller voter. Et le fait que la communauté internationale se réjouisse de ce scrutin ne sera même pas une maigre consolation pour eux, conclut le Foreign Policy.

On termine par la Chine, qui a semble-t-il du mal à atteindre des sommets, au sens propre du terme. Car à Changsha se contruit ce qui doit être le plus haut gratte-ciel du monde. Il doit s’élever à 838 mètres. Plus haut que les immeubles de Dubaï ou de New York. Seul problème : pour l’instant le projet est à l’arrêt, toutes les autorisations n’ayant pas été obtenues. Quand on sait que Changsha est le berceau du communisme, la ville où Mao Zetong a passé sa jeunesse…

 

Par Christophe DANSETTE

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/12/2014 Réseaux sociaux

"Un troisième Bush à la Maison Blanche ?"

Retrouvez la revue de Presse du vendredi 26 décembre avec Mounia Ben Aïssa.

En savoir plus

24/12/2014 guerre

"Le Père Noël habite en Chine"

Au menu de la revue de presse internationale, mercredi matin, une spéciale Noël.

En savoir plus

24/12/2014 Revue de presse française

"Le Père Noël existe... pour ceux qui y croient"

Au menu de la revue de presse française mercredi matin, une spéciale Noël.

En savoir plus

23/12/2014 Revue de presse française

"La face sombre de Noël"

Presse française, mardi 23 décembre 2014. Au menu de cette revue de presse, les drames en série qui viennent de se produire en France, à la veille de Noël, les purges au sein de...

En savoir plus

23/12/2014 Revue de presse française

"Bonne chance, Sandra !"

Presse internationale, mardi 23 décembre 2014. Au menu de cette revue de presse, la panne géante du réseau internet en Corée du Nord, une immersion dans l’organisation de l’Etat...

En savoir plus