Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Costa-Gavras, le cinema engagé sur la Croisette

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

La Toile émue après l'attentat contre des Coptes en Egypte

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Hommage à Jean-Karim Fall : la rédaction de France 24 en deuil

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Tournée diplomatique de Trump: des débuts réussis ?

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Attentat à Manchester : 22 morts, le groupe EI revendique l'attaque

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Cannes 2017 : Nicole Kidman, reine de la Croisette

En savoir plus

#ActuElles

Au Pakistan, des centres pour protéger les femmes des violences domestiques

En savoir plus

TECH 24

Ice Memory : les glaciers rafraîchissent la mémoire de l'humanité

En savoir plus

ÉLÉMENT TERRE

Les climatosceptiques à la Maison Blanche

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 05/08/2011

Dossier Tapie : Christine Lagarde a hérité d'une "patate chaude" de l'Elysée

Presse française, VENDREDI 5 AOUT. La justice a décidé d'enquêter sur le rôle joué par Christine Lagarde en 2008 dans l'affaire Tapie/Crédit Lyonnais. Mais pour la presse, elle n’a été que l’instrument de Nicolas Sarkozy… A voir aussi : Bachar Al-Assad défie l’ONU… Et aussi : Les Medvedev girls, supportrices en petite tenue…

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook

 
      La presse française n'hésite pas vendredi à évoquer l'implication de l'Elysée. Elle met directement en cause le chef de l'Etat comme Libération.La nouvelle directrice générale du Fonds monétaire international (FMI) "n'ayant jamais fait mystère du peu d'estime qu'elle avait pour Tapie ou du fait qu'elle ne le connaissait ni d'Eve ni d'Adam", écrit Libération, "la question du rôle joué par l'Elysée, où l'homme d'affaires a ses entrées, reste entière". Une question qui "ressurgira lors de la campagne présidentielle" souligne le journal. D’autant que tous les socialistes ont déjà critiqué l’Elysée dans cette affaire. Rappelant qu’en mars 2007, pendant la campagne présidentielle,qui Bernard Tapie avait fait allégeance publique à la télévision à Nicolas Sarkozy. C’est là la clef de l’histoire selon les quotidiens français…
Pour La Montagne, ayant "agi sur ordre, la femme de rigueur apparaîtra désormais comme le valet des oeuvres occultes du chef de l'État". La République des Pyrénées estime, elle, qu'"en bon petit soldat, elle a laissé faire". Les Dernières nouvelles d’Alsace vont dans le même sens « Christine Lagarde n’est sans doute pas responsable de ce qui lui arrive. Et c’est bien le problème. Elle n’a probablement aucun lien particulier avec Bernard Tapie et il y a fort à parier que le sort financier de ce personnage controversé, star des années 80, lui importe peu. Elle apparaît seulement comme l’exécutrice d’une décision. À ce titre, elle risque maintenant de payer pour un conflit d’intérêt manifeste qui a largement dépassé sa personne. »
Le Figaro fait la même analyse. Dans son édito, le journal constate que "lorsqu'elle arrive à Bercy, en 2007, Christine Lagarde hérite donc d'une patate chaude. Elle n'en est ni la cuisinière ni l'exécutrice testamentaire".
      A la une de la presse française également,la Syrie. La répression se poursuit et elle s’est même étendue à Damas. Et ce malgré la déclaration de l’ONU adoptée mercredi soir et la condamnant pour la première fois. C’est ce que dénonce Le Parisien. La déclaration de l’ONU semblait pourtant avoir été entendue par Damas puisque le régime de Damas a accédé à l’une des principales revendications du mouvement de contestation en acceptant l’instauration d’un multipartisme.
Un prétendu multipartisme précise Libération…Aucune chancellerie ne prend d’ailleurs très au sérieux cette annonce…Alain Juppé a dénoncé une provocation !
Les manifestants n’y croient pas non plus et qualifient l’opération de simulacre de liberté. Car la répression continue de plus belle.
Alors que la révolte se fait à main nues nous dit France Soir, contre des chars et des tireurs embusqués. Un combat déloyal… Selon l’opposition et les organisations non gouvernementales, la répression aurait déjà fait plus de 1600 morts. Et alors que le bilan des victimes s’alourdit chaque jour un peu plus, l’ONU et les occidentaux en restent aux déclarations souligne France Soir.
      La situation en Syrie est "dramatique" et suscite "une énorme inquiétude" en Russie : c’est ce qu’a affirmé Dmitri Medvedev ce jeudi. Mais c’est pour une toute autre raison, beaucoup plus légère, qu’on parle du président russe aujourd’hui dans les journaux…Du président russe et des ses supportrices... Qui n’hésitent pas à donner de leur personne pour encourager leur héros… C’est notamment pour exprimer leur soutien à sa dernière initiative une récente loi pour limiter la consommation de bière en Russie, qu’elles se sont déshabillés en plein centre de Moscou, posant en bikini devant des dizaines de journalistes décrit Le Figaro.
Elles suivent l'exemple d'un autre mouvement féminin soutenant le Premier ministre Vladimir Poutine, baptisé "J'aime vachement Poutine", qui récemment ont lavé en maillot de bain et en public des voitures à Moscou.
Officiellement, les jeunes filles n'étaient pas là pour soutenir une éventuelle candidature du chef de l'Etat en 2012 mais comme en France, tout le monde en Russie a les yeux rivés sur cette échéance.
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

26/05/2017 Donald Trump

"Une si longue poignée de main"

Au menu de cette revue de presse française : la longue poignée de main entre Trump et Macron, la dépénalisation du cannabis et le récit du pilote Sébastien Bourdais, victime d'un...

En savoir plus

26/05/2017 G7

"Taormine sous haute protection"

Dans cette revue de presse internationale : la Sicile accueille les grandes puissances du G7, les États-Unis en accusation et une interview du tout nouveau directeur général de...

En savoir plus

25/05/2017 Revue de presse internationale

Donald Trump : "ceci n'est pas un président"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 25 mai, les questions sur l’auteur de l’attentat de Bruxelles, la colère des services de renseignement britanniques, qui...

En savoir plus

25/05/2017 Revue de presse française

"Moralisation de la vie politique, la boîte de Pandore"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 25 mai, le point sur l’enquête sur l’attentat de Manchester, la visite de Donald Trump au siège de l’Otan à Bruxelles, où il...

En savoir plus

24/05/2017 Revue de presse internationale

"Manchester meurtrie par l'un de ses enfants"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 24 mai, les réactions à l’attentat qui a fait 22 morts et une soixantaine de blessés à l’Arena de Manchester, lundi soir.

En savoir plus