Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Guerre civile au Guatemala : une justice impossible ?

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Dans les coulisses des palaces parisiens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Économie britannique : George Osborne tente de rassurer

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Pour une Europe du peuple"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Libération de Karim Wade : une décision dénoncée par des militants anti-corruption

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Condamnation de Moïse Katumbi : l'opposition dénonce un "harcèlement"

En savoir plus

LE DÉBAT

Le Royaume-Uni quitte l'Union européenne, un pays et une Europe sous le choc

En savoir plus

TECH 24

Fintech : quand les startups font trembler la banque

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 24/05/2011

Pourrait-on se passer des travailleurs immigrés ?

Presse française, MARDI 24 MAI. L’immigration sera un des thèmes centraux de l’élection présidentielle de 2012. Et Claude Guéant le ministre de l’intérieur ne cesse déjà de répéter qu’il veut réduire l’immigration de travail…. A voir aussi : la crise espagnole entraine une chute des marchés financiers et de l’euro… Et aussi : Les « indignés » de la Puerta del Sol toujours mobilisés…

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
 
      Tout est parti d’une phrase prononcée par Claude Guéant dimanche soir : « La France n’a pas besoin de maçons et de serveurs de restaurants ». Les journaux se demandent donc ce mardi si c’est vrai et Le Parisien est allé interroger des chefs d’entreprises et des économistes pour répondre à la question : Main d’œuvre, peut-on se passer des immigrés ?
Le quotidien détaille la place des immigrés dans le marché du travail. Ils représentent ainsi 16% dans la construction, 25% dans les services domestiques aux particuliers et 32% dans les activités de nettoyage dans les entreprises.
Difficile de tous les remplacer d’autant que ce sont des emplois sous qualifiés dont les Français ne veulent pas.
Entre 300 000 et 600 000 offres d’emplois, peu qualifiées et mal rémunéré, ne trouvent pas preneurs, révèle Le Parisien.
 
 
      Egalement à la une de la presse française ce matin, la chute des marchés et de l’euro… C’est ce qui fait la une Le Figaro économie : Espagne, Italie, Grèce : Nouvelle secousse dans la zone euro.
 
La monnaie unique est retombée hier à 1 dollar 40. En cause : les inquiétudes concernant la solvabilité de la Grèce, la dette italienne et la situation politique en Espagne. Lundi, la Bourse de Paris a perdu 2,1%.
Les autres places financières sont également dans le rouge nous dit La Tribune : Zone euro : les crises politiques contaminent les marchés.
C’est également le sujet qui fait la une des Echos : Dette, Chine, volcan : les marchés assommés. En Chine, la croissance de l’activité manufacturière a nettement ralenti. Et l’éruption du volcan islandais a pesé lourdement sur les compagnies aériennes.
 
 
      Les tensions sociales en Espagne pèsent donc sur les marchés.
Car malgré les mauvais résultats du Parti socialiste aux élections ce week-end, la révolte des Espagnols ne faiblit pas après une semaine de mobilisation.
Les indignés sont toujours sur la Puerta del Sol et font la une des journaux français, notamment des journaux de gauche… Indignados ! titre simplement L’Humanité.  Les indignés-c’est le nom que la presse espagnole leur a donné-campent toujours sur la place Puerta del Sol. Ils sont décidés à rester là jusqu’à ce qu’on accède à leurs revendications listées par L’Humanité. Parmi elles, abolition de la précarité, instauration d’un salaire minimal à 1 200 euros, des mesures contre la corruption politique.
Des espagnols qui font également la une de Libération qui titre Printemps ibère en référence aux mouvements qui ont secoué les pays arabes
Et les journaux se demandent si ça ne pourrait pas se propager à d’autres pays européens, comme la France…
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 
 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

27/06/2016 Revue de presse internationale

"En fait, on ne voulait pas vraiment dire 'partir'"

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi 27 juin, l’onde de choc du Brexit, toujours. Les législatives en Espagne. Et des femmes intelligentes dans les pubs télé.

En savoir plus

27/06/2016 Revue de presse française

"Pour une Europe du peuple"

Au menu de cette revue de presse française, lundi 27 juin, l’onde de choc provoquée par le Brexit, le référendum sur l’aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Et la qualification des...

En savoir plus

24/06/2016 Brexit

Brexit : "See EU Later !"

"Out !" Les Britanniques ont voté pour la sortie de leur pays de l'Union européenne et, sans surprise, c'est le Brexit qui occupe la presse internationale, vendredi 24 juin, au...

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse internationale

"Independence Day ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 juin, le référendum sur le Brexit vu par la presse britannique, européenne et française.

En savoir plus

23/06/2016 Revue de presse française

"Qui est in ? Qui est out ?"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 juin, l’autorisation finalement accordée par le gouvernement aux syndicats de manifester aujourd’hui contre la Loi travail,...

En savoir plus