Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

REVUE DE PRESSE

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Le manque de 'culture financière' des Français"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

La guerre contre les mutilations génitales

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

Liban : la fin de la crise ? (partie 1)

En savoir plus

À L’AFFICHE !

"Le brio", Camelia Jordana sur la voie de l’éloquence

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : les espoirs déçus des Tunisiens de Bir Ali, 7 ans après la révolution

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

Uber piraté massivement

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 29/06/2011

Grèce :"Un vote avec les larmes du peuple"

Presse internationale, MERCREDI 29 JUIN. Les larmes des grecs alors que le Parlement vote le plan de rigueur… A voir aussi : Les britanniques divisés sur la réforme des retraites… Et aussi : La France a parachuté des armes aux rebelles libyens…

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Le Parlement grec est appelé à voter mercredi pour quatre ans d'austérité afin de garantir à leur pays la poursuite du soutien financier de ses créanciers… Et ce malgré la fatigue, la colère et les larmes des citoyens…C’est le titre à la une d’Eleftherotypia: Un vote avec les larmes du peuple
 
Des larmes de tristesse bien sûr. Les manifestants protestent contre les mesures d’austérité annoncées et essentiellement contre les hausses d'impôts et les privatisations. Des larmes de colère aussi puisqu’ils ont l’impression que malgré leurs manifestations et grèves répétées, ils ne sont pas entendus, pas écoutés. Et puis des larmes tout simplement à cause des gazs lacrymogènes que les policiers anti-émeute utilisent contre les manifestants.
 
Ta Nea: Vote d'extreme urgence
Ethnos : Dilemme terrifiant de Bruxelles.
 
      Comme en Grèce, en Grande-Bretagne, des grèves sont également prévues demain pour protester là aussi contre les mesures d’austérité… et notamment contre la réforme des retraites.
La grève nationale annoncée pour jeudi devrait être la plus importante que le pays ait connu depuis les années 20, menaçant de paralysie l'ensemble des services publics.
Les grands syndicats sont en campagne de mobilisation contre une réforme des retraites qui prévoit, entre autres, la retraite à 66 ans d'ici à 2020. La réforme des retraites entre dans le cadre du vaste programme d'austérité lancé par le gouvernement juste après l'arrivée au pouvoir. Mais si en Grèce les citoyens descendent massivement dans les rues pour faire entendre leur colère, en Grande-Bretagne, le grand public est plus partagé.
 
The Independent : Britain takes sides : la Grande Bretagne choisit son camp

 
      Tous les jours, les quotidiens parlent de La Libye. Ce matin c’est LeFigaro qui révèle un secret bien gardé…Selon le quotidien français, La France a parachuté des armes aux rebelles libyens.
 
« Constatant, au début du mois de mai, le risque d'impasse militaire, la France a décidé de procéder directement à des parachutages d'armes dans les montagnes au Sud de Tripoli : lance-roquettes, fusils d'assaut, mitrailleuses et surtout missiles antichars Milan… » écrit le quotidien
Les Français sont équipés d'un système unique de largage explique Le Figaro : amarrée à un petit parachute, la cargaison tombe exactement à l'endroit visé ; à 200 m du sol, une plus grande toile se déploie pour amortir l'atterrissage
Ce serait l’explication de l’avancée des rebelles dont l’offensive semblait jusque là enlisée. L’espoir de la coalition occidentale : faire la jonction avec des rebelles à Tripoli et provoquer un soulèvement de la capitale contre le dictateur.
 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

23/11/2017 Revue de presse internationale

"Poutine, maître du jeu en Syrie"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 novembre, la condamnation de Ratko Mladic, l’ancien chef militaire des Serbes de Bosnie à la prison à perpétuité, pour...

En savoir plus

23/11/2017 Revue de presse française

"Le manque de 'culture financière' des Français"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 novembre, l'avertissement de la Commission européenne à la France, qui se voit toujours reprocher le niveau de son déficit...

En savoir plus

22/11/2017 Revue de presse internationale

"Une actrice indienne menacée de mort, à cause d'un rôle au cinéma"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 novembre, la démission du président du Zimbabwe Robert Mugabe. Le retour au Liban du Premier ministre démissionnaire...

En savoir plus

22/11/2017 Revue de presse française

"TPIY, dernier acte"

Au menu de cette revue de presse française, mercredi 22 novembre, le verdict attendu à La Haye, où le Tribunal pénal pour l’ex-Yougoslavie juge l’ancien chef militaire des Serbes...

En savoir plus

21/11/2017 Allemagne

"Chancelière ch. partenaire, et plus si affinités"

Au menu de cette revue de presse internationale, mardi 21 novembre, les réactions à la crise politique en Allemagne. Un communiqué de l’agence russe de météorologie reconnaissant...

En savoir plus