Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

Charlie Hebdo : la caricature et l’humour six mois après

En savoir plus

DÉBAT

Référendum en Grèce : nouveau rapport de force avec l'Union européenne

En savoir plus

FOCUS

Vidéo : le Pakistan exécute à tour de bras

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grexit : "La balle est dans le camp des créanciers"

En savoir plus

LE DUEL DE L’ÉCONOMIE

Après le referendum, un "Grexit" est-il inévitable ?

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grexit : "En finir, vite !"

En savoir plus

L'INVITÉ DE L'ÉCO

"Nous continuerons les négociations avec la Grèce"

En savoir plus

JOURNAL DE L’AFRIQUE

Burundi : l'Afrique de l'Est réclame un nouveau report, des généraux menacent le président

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Grèce : après la victoire, Tsipras sacrifie Varoufakis

En savoir plus

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

REVUE DE PRESSE

REVUE DE PRESSE

Dernière modification : 02/09/2011

Guerre en Libye, l'aubaine de Nicolas Sarkozy

Presse internationale, VENDREDI 2 SEPTEMBRE. La guerre en Libye a fait les affaires politiques et économiques du président français.... A voir aussi : la Syrie : malgré les condamnations internationales, Bachar Al-Assad continue dans la violence. Et enfin : bientôt tous centenaires !

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook 

Dans les journaux, ce vendredi, la Conférence des amis de la Libye  qui s’est tenue à Paris hier, co-organisée par la France et la Grande-Bretagne. La presse internationale se charge de rafraîchir la mémoire à Nicolas Sarkozy… Le chef de l’Etat qui avait invité Mouammar Kadhafi en 2007 à Paris…Ca avait d’ailleurs crée une grosse polémique en France. D’autant qu’il avait planté sa tente dans les jardins de l’hôtel Marigny… Si pour Nicolas Sarkozy, c’est de l’histoire ancienne, The Independent ne l’entend pas de cette oreille et publie deux photos en forme de jeu des 7 différences. Paris 2007, Sarkozy et Kadhafi sur le perron de l’Elysée, Paris en 2011, même lieu mais cette fois le président de la République accueille Moustapha Abdeljalil et Mahmoud Jibril, représentants du Conseil national de Transition. Nicolas Sarkozy que The Guardian appelle même « Sarkozy le Libyen ». Pour le journal britannique, ce conflit en Libye a été une aubaine pour le président français. L’occasion pour lui de rattraper ses erreurs. Première erreur : avoir reçu en grande pompe le guide libyen en 2007. Deuxième erreur : s’être impliqué beaucoup trop tardivement dans les révolutions populaires en Tunisie et en Egypte. La journaliste du Guardian rappelle même la polémique après la proposition de Michele Alliot-Marie alors ministre des affaires étrangères d’offrir le savoir-faire français à la policetunisienne face aux manifestants. Bref, Nicolas Sarkozy avait beaucoup à se faire pardonner en terme de politique internationale. Pour The Guardian, cette guerre en Libye a donc été positive pour Nicolas Sarkozy car elle lui a permis de montrer que la France compte toujours au niveau international et ainsi de sauver ses chances pour la présidentielle de 2012.
 
Et c’est vrai qu’il s’est beaucoup impliqué dans cette guerre. C’est lui qui a insisté, avec David Cameron, pour que l’Onu adopte une résolution autorisant l’intervention militaire. Il a également été le premier à recevoir les membres du CNT et à les reconnaître comme la seule autorité légitime en Libye. Mais la stratégie n’était pas uniquement politique, elle était également économique. C’est ce que rappelle le China Daily, en des termes assez durs. Pour le quotidien chinois, c’est là qu’il faut chercher les véritables raisons de l’implication des Etats dans cette guerre.  Dans les contrats que les pays peuvent passer en Libye. C’est également à lire dans La Tribune. La Libye, riche de sa manne pétrolière, représente un marché juteux que se disputent déjà entreprises françaises, italiennes et allemandes écrit La Tribune
 
Lors de cette conférence sur la Libye, le sujet de la Syrie a également été abordé en coulisses. Car la répression fait toujours rage dans le pays…Et cemalgré les condamnations internationales qui se multiplient. Le pouvoir de Bachar-Al Assad ne semble plus avoir aucun fondement et pourtant il est toujours debout de façon inexpliquée : c’est ce que souligne le International Herald Tribune. Pourtant les appels se multiplient demandant son départ… La violence doit s'arrêter et il doit partir a déclaré Hillary Clinton en marge de la Conférence hier à Paris. « La communauté internationale doit accroître la pression sur le président syrien Bachar al-Assad pour qu'il quitte le pouvoir, en sanctionnant le secteur pétrolier et gazier de la Syrie. » Mais tous les pays ne condamnent pas le régime syrien. C’est ce que rappelle l’édito du New York Times. Bachar Al-Assad bénéficie encore de soutiens importants au sein de la communauté internationale. « La Russie, la Chine, comme l’Inde le Brésil et l’Afrique du Sud bloquent une éventuelle résolution du Conseil de sécurité des Nations Unies qui pourrait imposer des sanctions. » Leur complicité est honteuse conclut le journal. 
 
Des nouvelles plus réjouissantes, on peut aussi en lire dans les pages des journaux… Le Wall Street Journal nous assure par exemple que nous allons vivre plus longtemps…Jusqu’à 100 ans et au-delà ! Les scientifiques sont sur le point d’augmenter la durée de vie en bonne santé écrit le journal …Quelques chiffres : En 1950 il y avait 2 300 centenaires aux Etats-Unis. En 2050, ils seront 601 000 selon les études. Une bonne nouvelle donc ? Et bien pas forcément pour le Wall Street Journal qui imagine la société de demain. Une société qu’il décrit comme pleine de vieillards misérables, fatigués et grincheux ! 
 
Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

07/07/2015 Revue de presse internationale

Grexit : "La balle est dans le camp des créanciers"

Dans cette revue de presse internationale, mardi, les inquiétudes des journaux grecs à quelques heures d'un sommet crucial pour l'avenir du pays dans la zone euro. Mais aussi,...

En savoir plus

07/07/2015 Austérité

Grexit : "En finir, vite !"

Dans cette revue de presse française, retrouvez toutes les analyses à quelques heures d'un sommet crucial pour l'avenir de la Grèce et de la zone euro. L'enjeu : la sortie d'un...

En savoir plus

06/07/2015 Grèce

Référendum en Grèce : le saut dans l'inconnu

Au menu de cette revue de presse internationale, lundi, les titres qui saluent cette victoire de la démocratie mais aussi les analyses qui prédisent un avenir incertain à la...

En savoir plus

06/07/2015 Grèce

Référendum en Grèce : "Respectez le 'non' du peuple grec"

Au menu de cette revue de presse française, lundi, toutes les réactions à la victoire du "non" au référendum en Grèce. "Un coup de tonnerre dans l'Europe de l'austérité" qui...

En savoir plus

03/07/2015 Grèce

Référendum en Grèce : "Chaos, pauvreté, drachme"

Au menu de cette revue de presse internationale, les titres alarmistes de la presse grecque à deux jours du référendum, les analyses et l'inquiétude de la presse israélienne...

En savoir plus