Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

RDC : pour Lambert Mende, les désaccords de l'opposition sont à l'origine du blocage politique

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

François Fillon impassible face à la détresse des aide-soignantes

En savoir plus

VOUS ÊTES ICI

Guillaume Gomez, l’autre chef de l’Élysée

En savoir plus

TECH 24

Bienvenue à Netflixland! Dans le QG du roi du streaming, à Los Gatos, en Californie

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Élection présidentielle : le désarroi des électeurs

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Une économie "décarbonée" est-elle possible ?

En savoir plus

FOCUS

France : rencontre avec ces catholiques de droite, fidèles coûte que coûte à Fillon

En savoir plus

#ActuElles

L’exploit de Zulala Hashemi, finaliste de "Nouvelle Star" en Afghanistan

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

Grands titres, débats, éditos et histoires du jour... Nos chroniqueurs passent en revue la presse française et la presse internationale. Du lundi au vendredi à 7h20 et 9h20.

Dernière modification : 02/05/2012

Débat décisif pour le futur président

Presse française, MERCREDI 2 MAI. C’est un moment clé dans la campagne : le débat d’entre-deux-tours entre les candidats à l’élection présidentielle… C’est ce soir à la télé et ce matin dans tous les journaux. A voir aussi : Gérard Longuet s’attire les foudres des membres de la majorité en déclarant que Marine Le Pen est "un interlocuteur" possible…

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…


Pour parler d’un évènement qui n’a pas encore eu lieu, les quotidiens ont tout essayé. Aujourd’hui, ils nous décortiquent la stratégie des candidats pour gagner… François Hollande s’est préparé tout seul ou presque nous dit Le Parisien. Il ne prend pas ce débat à la légère… Nicolas Sarkozy lui serait zen, selon le quotidien : lui qui réclamait trois débats n’en aura qu’un et va mettre toutes ses forces dans cette bataille… « Bataille », le mot revient pas souvent dans les journaux mais aussi « combat » comme à la Une de 20 minutes. Le Figaro parle lui de duel… Pour ce dernier duel, les deux candidats vont s’inspirer des précédents débats d’entre deux tours comme le dernier en date, Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal en 2007 mais aussi François Mitterrand et Valéry Giscard d’Estaing en 1974. C’est à cette occasion que Valéry Giscard d’Estaing avait lancé à François Mitterrand : Vous n’avez pas le monopole du cœur… Il se dit d’ailleurs convaincu que cette petite phrase lui a fait remporté l’élection.
La répartie, voilà ce qui pourrait les départager… Chaque candidat a ses points forts... et ses faiblesses. Pour François Hollande, son humour et son statut de favori pourraient jouer en sa faveur, pour Nicolas Sarkozy : sa maîtrise des dossiers et le fait qu’il adore la confrontation à la télé contrairement à Hollande. Mais Le Parisien pointe aussi leur faiblesse : François Hollande pourrait pêcher par excès de confiance, quant à Nicolas Sarkozy il doit se méfier et ne pas se montrer trop arrogant et agressif.
Les deux hommes vont également tirer des leçons de leurs précédentes confrontations…Ce que Les Echos appellent « les bras-de fer médiatiques. »
Ils se sont rencontrés en février et mars 1998 lors des élections régionales mais aussi en mai 1999 à l’occasion des élections européenne. C’est à ce moment-là que Nicolas Sarkozy avait lancé à François Hollande : « C’est toujours pareil avec vous ! Il est gentil au début puis après ça tourne mal… » Et Hollande avait répondu « Vous gentil vous ne l’êtes ni au début ni à la fin… » Les petites phrases… C’est souvent ce qui reste dans les esprits…
Mais si les Français vont s’attacher à la forme de l’exercice, au comportement des deux candidats, ils vont aussi se concentrer sur le fond. Il y aura donc une attention toute particulière portée aux programmes et notamment aux thèmes qui ont fait la campagne et que Libération détaille dans ses pages…
Chômage, dette, Europe, immigration, nucléaire, éducation… La Croix passe également en revue toutes les idées des candidats, leurs similarités et leurs différences.C’est, nous rappelle La Croix, leur seul échange direct durant cette campagne…
Politique toujours… Et une interview à paraître demain qui fait polémique. Celle de Gérard Longuet dans le journal Minute ! Les critiques fusent déjà de toutes part alors que l’hebdomadaire ne sortira que demain jeudi. D’abord, parce que Minute est très marqué à l’extrême droite et que certains comme le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé affirme qu’il ne lui aurait jamais donné d’interview…. Critique aussi sur le contenu du papier puisque Gérard Longuet y affirme que contrairement à son père, Marine Le Pen est "un interlocuteur" possible… Même si la semaine dernière Nicolas Sarkozy avait déclaré que la candidature de Marine Le Pen était "compatible avec la République", il a toujours fait la distinction entre la présidente du FN et ses électeurs, soulignant qu'il était hors de question de faire la moindre négociation ou alliance avec le parti d'extrême droite. C’est donc une première au sein de l’UMP… Une première qui passe mal !!! C’est ce que souligne Le Parisien « Longuet plonge l’UMP dans l’embarras » L'équipe de campagne de M. Hollande voit dans ces déclarations le signe que "l'UMP n'en finit plus de sombrer dans une dérive pathétique pour récupérer les voix" du FN. Pierre Moscovici, directeur de campagne du candidat PS. Mais ça coince aussi à droite… Plusieurs personnalités de la majorité présidentielle ont exprimé leur désaccord Luc Chatel (Education) et Xavier Bertrand (Travail), qui "ne pense pas" que Marine Le Pen soit un "interlocuteur" possible pour l'UMP. "Le prénom a peut-être changé mais le reste n'a pas changé", a dit M. Bertrand à propos du leadership du FN. L'ex-ministre de la Justice, Rachida Dati, s'est dite, elle, "choquée" par les propos de M. Longuet, tandis que l'ex-secrétaire d'Etat aux droits de l'Homme Rama Yade y a vu une "faute" car le FN est "un parti qui abaisse la France".


Les liens soulignés renvoient, lorsque cela est possible, vers les articles cités, mais certains journaux offrent à leurs lecteurs un contenu web différent du contenu papier. NB : Cette page n’est ni un blog, ni un article, mais un aperçu du travail de préparation de la chronique vidéo ci-dessus.


Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

 

Par Aude SOUFI

COMMENTAIRE(S)

Les archives

24/03/2017 Londres

"Westminster : Londres pleure les victimes"

Dans la revue de presse internationale du vendredi 24 mars : les hommages aux victimes de l'attentat de Westminster, le meurtre d'un ancien parlementaire russe à Kiev et la...

En savoir plus

24/03/2017 François Fillon

Le "J’accuse" de Fillon

Dans la presse française ce matin : l’offensive de François Fillon qui "met en cause François Hollande", la situation sociale chaotique en Guyane et un zoom sur Johann Zarco,...

En savoir plus

23/03/2017 Revue de presse internationale

"Keep calm et carry on"

Au menu de cette revue de presse internationale, jeudi 23 mars, l’attaque d’hier contre le cœur politique et touristique de Londres.

En savoir plus

23/03/2017 Revue de presse française

"Londres frappée au coeur"

Au menu de cette revue de presse française, jeudi 23 mars, l’attentat qui a frappé le cœur politique de Londres, hier. Les déclarations de patrimoine des candidats à la...

En savoir plus

22/03/2017 Revue de presse internationale

"Commémore-t-on excessivement les attentats ?"

Au menu de cette revue de presse internationale, mercredi 22 mars, la commémoration du premier anniversaire des attentats de Bruxelles, la difficile progression de l’armée...

En savoir plus