Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Kenya : le gouvernement dissout le comité olympique

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ? (partie 2)

En savoir plus

LE DÉBAT

France - arrêtés anti-burkini : une dérive politique ?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Jean Ping : "Ali Bongo est incapable de diriger le Gabon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Ali Bongo : "L’opposition ne parle que de mon acte de naissance"

En savoir plus

FOCUS

Allemagne : la politique migratoire de Merkel pèse dans la campagne pour les régionales

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Destruction des mausolées de Tombouctou : 9 à 11 ans de prison requis contre Ahmad Al Mahdi

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

"Ville morte en RDC" : une mobilisation inégale dans le pays

En savoir plus

Comment les artistes nous racontent-ils le monde ? Nous recevons les cinéastes, les écrivains, les photographes ou encore les musiciens qui font l’actualité en France et à l’étranger. Du lundi au vendredi, à 12h15.

À L’AFFICHE !

À L’AFFICHE !

Dernière modification : 02/04/2014

James Ellroy, le maître du polar se confie à FRANCE 24

FRANCE 24 reçoit le maître américain du polar, James Ellroy, à l'occasion de la sortie de son dernier livre "Extorsion". Le célèbre écrivain revient sur sa relation avec la France et l'écriture.

Il raconte comme personne les bas fonds de Los Angeles, la ville qui l’a vu naître en 1948. James Ellroy est célèbre dans le monde entier pour ses polars, mais c’est en France qu’il est le plus lu. Auteur d’une vingtaine de romans, dont le "Dahlia Noir" et "L.A. Confidential", tous deux adaptés au cinéma, il publie cette fois une nouvelle, "Extorsion", accompagnée de deux chapitres de son prochain roman "Perfidia".

James Ellroy n’a pas toujours été l’écrivain reconnu qu’il est aujourd’hui. Traumatisé par l’assassinat de sa mère, quand il avait dix ans, il sombre dans la délinquance. Il connaîtra la drogue et vivra de longues années de petits larcins, avant de se reprendre en main. "C’est Dieu qui m’a apporté la rédemption", confie-t-il sur le plateau de FRANCE 24. "Mais j’étais prêt : je voulais avoir une belle vie, une petite amie, écrire des romans", poursuit-il. Et d’expliquer : "C’était un long chemin, car la vie d’un homme n’est pas un long fleuve tranquille".

Son passé lui semble aujourd’hui lointain : "Je suis devenu un être profondément spirituel et je n’ai plus mes pulsions sombres d’autrefois. Mais j’ai conservé ma curiosité pour découvrir les secrets au cœur de chaque individu".

Et la littérature n’a jamais été bien loin. "J’ai toujours été un lecteur avide ", raconte James Ellroy. "Maintenant je suis un voyeur de l’âme humaine. Je regarde dans le cœur des gens et j’essaie de comprendre leur âme profonde", explique-t-il.

James Ellroy, qui précise qu’il écrit à la main, est particulièrement heureux à chaque fois qu’il vient en France et qu’il y rencontre ses lecteurs. "Il y a en France une grande tradition d’amour et de respect pour le romancier", estime l’écrivain. "J’utilise des mots au sens ambigu et les Français comprennent ce langage, propre au roman noir, instinctivement", observe-t-il avant de noter que Camus, adorait le roman noir. "J’adore la France et je lui dois beaucoup. Il y a là les gens les mieux éduqués, les lecteurs y sont très amicaux", conclut-il.

Son éditeur chez Rivages/Noir, François Guérif, dit de lui qu’il est "l’écrivain ultime". "Une seule chose l’intéresse : l’écriture", explique-t-il. "Dès qu’il a trouvé une chose qui marche, il se met en quête d’une autre. Il fait des essais, et certains lecteurs ne suivent pas. Mais c’est bien cela qui est magnifique chez lui : il se remet en jeu à chaque livre", poursuit l’éditeur. Il sera l’invité de Quai du Polar, festival littéraire entièrement consacré au genre, qui se tient à Lyon du 4 au 6 avril.

Les coulisses de l'entretien

Par Louise DUPONT

COMMENTAIRE(S)

Les archives

25/08/2016 Culture

Disparition de Sonia Rykiel, femme libre et "reine du tricot"

Elle avait lancé sa carrière grâce à un petit pull en maille serré. Chevelure flamboyante, tenue noire, sa silhouette était inimitable, comme ses créations, devenues iconiques.

En savoir plus

24/08/2016 Culture

"Agents presque secrets" : gros bras, petits effets

Louise Dupont et Thomas Baurez reviennent sur les sorties cinéma de la rentrée. Au menu, les 120 kilos de muscles de Dwayne Johnson, pas très convaincant dans "Agents presque...

En savoir plus

23/08/2016 Culture

Tonino Benacquista, roi du romanesque

Dans ce nouveau numéro de "À l'Affiche", Louise Dupont reçoit Tonino Benacquista. Auteur de romans et de bandes dessinées, il est surtout connu pour ses polars et son regard...

En savoir plus

27/07/2016 Culture

Les blockbusters de l'été : américains et musclés!

Axelle Simon et Thomas Baurez reviennent sur les super-productions hollywoodiennes de l’été, du très attendu "Suicide Squad" à "SOS fantômes", en passant par le nouveau "Star...

En savoir plus

22/08/2016 Culture

Dyna B, une chanteuse à l'âme soul

Amobé Mevegué reçoit Dyna B, jeune chanteuse Belge d'origine haïtienne, venue présenter son deuxième album "Soul Vibrations". A découvrir également, "Encore un soir" et "Glory",...

En savoir plus