Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Obama: le discours qui fait mouche

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Début du "sommet de la réconciliation" entre le Burkina Faso et la Côte d'Ivoire

En savoir plus

FOCUS

En Inde, des femmes se mobilisent contre l'alcool

En savoir plus

L'ENTRETIEN DE L'INTELLIGENCE ECONOMIQUE

Communication digitale : de l'influence à la propagande

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Gad Elmaleh, le roi de l’humour, vit son rêve américain

En savoir plus

CAP AMÉRIQUES

Hillary Clinton, candidate mal aimée

En savoir plus

LE JOURNAL DE L'ÉCO

JO : les Brésiliens sceptiques, à 8 jours du coup d'envoi

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Ci-gît la démocratie turque"

En savoir plus

REVUE DE PRESSE

"Anticonstitutionnellement"

En savoir plus

Antoine MARIOTTI

UPSOT BARTOLONE¨Pour : 489. Contre : 26. L'Assemblée nationale, à 4h53, a adopté."Le vote pour prolonger l'état d'urgence est presque un plébiscite... Mais les débats, qui se sont poursuivi toute la nuit, ont parfois été houleux. Le Premier ministre qui s'est exprimé en premier, avait pourtant tenté de mettre en garde contre des divisions qui, selon lui, rendent la France plus vulnérable.SOT Manuel VALLSPremier ministre"Nous nous posons les mêmes questions, est-ce que tout a été fait, est-ce que nous pouvons répondre en les regardant, ces victimes, c es hommes, ces femems, qui ont perdu leur enfants. Mais nous devons élever le débat, fuir la démagogie, car les populismes rodent, prets a saisir la moindre occasion pour souffler sur les braises de la discorde, attiser les divisions."Les voix discordantes se comptaient sur les doigts d'une main en janvier 2015, après la première vague d'attentats. Un an et demi plus tard, l'opposition se déchaîne contre le gouvernement SOT Christian JACOBPrésident du groupe Les républicains à l'Assemblée"Les Français, ce qu'ils constatent avec colère et écoeurement c'est qu'un homme au pedigree inquiétant qui aurait justifié qu'il soit expulsé de France ait pu commettre l'irréparable. (...) On ne comprend pas d'ailleurs que le président de la République ait envisagé jeudi en début de journée de suspendre l'état d'urgence."Le gouvernement a accepté, comme le demandait une partie de l'opposition, de prolonger l'état d'urgence de six mois au lieu de trois. Il serait donc en vigueur jusqu'au 26 janvier sur l'ensemble du territoire. Le projet de loi doit d'abord être examiné au Sénat ce mercredi en fin d'après-midi.

L'Assemblée nationale vote massivement pour une prolongation de six mois de l'état d'urgence

UPSOT BARTOLONE¨Pour : 489. Contre : 26. L'Assemblée nationale, à 4h53, a adopté."Le vote pour prolonger l'état d'urgence est presque un plébiscite... Mais…

En savoir plus

Attentat de Toulon déjoué : le suspect "s'est radicalisé de manière fulgurante"

2015-11-11 06:23 FR NW GRAB MARIOTTI 06H30

En savoir plus

Nucléaire iranien : la traduction de l'accord en farsi s'avère compliqué

2015-07-13 19:27 FR NW GRAB VIENNE MARIOTTI Q2 19h

En savoir plus

Accord sur le nucléaire iranien : "'Il y a une défiance très importante entre les deux parties"

2015-07-12 16:00 FR NW GRAB ANTOINE 16H

En savoir plus