Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

L'ENTRETIEN

Teddy Riner : "Je suis allé chercher ma deuxième médaille d’or avec les tripes"

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Rio c'est parti, Lille c'est fini !

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Mort d'Adama Traore : la troisième autopsie n'aura pas lieu

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Burkini : le Conseil d'état tranche, le débat politique continue

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

L'offensive turque en Syrie - Arrêté anti-burkini suspendu

En savoir plus

7 JOURS EN FRANCE

Les secrets de l'Hôtel des Invalides

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Fiscalité, épargne, travail : les promesses économiques du candidat Sarkozy

En savoir plus

LA SEMAINE DE L'ECO

Le patriotisme économique prôné par Montebourg peut-il fonctionner ?

En savoir plus

FOCUS

Présidentielle au Gabon : bataille électorale à Port-Gentil

En savoir plus

Jonathan WALSH

2016-07-19 11:07 WB FR VICTIMES MUSULMAES ATTENTAT NICE 1907

Attentat de Nice : de nombreux musulmans parmi les victimes

2016-07-19 11:07 WB FR VICTIMES MUSULMAES ATTENTAT NICE 1907

En savoir plus

FRANCE

"Face à une telle détresse, difficile de trouver les mots justes"

2016-07-17 13:42 FR NW GRAB WASSIM 13H

En savoir plus

TERRORISME

Assassinat de deux policiers : aux Mureaux, les habitants sous le choc

Pour les habitants des Mureaux, l'acte commis par Larossi Aballa est incompréhensible.

En savoir plus

" Cassez-vous" lancent les manifestants aux CRS. Obligées de reculer, les forces de l'ordre reçoivent quelques projectiles.... et répondent à coups de gaz lacrymogènes. Des casseurs, parfois cagoulés, se mélangent aux manifestants. Lancées en direction des CRS, des ordures mais aussi des bouteilles... La préfecture de police parle de 300 individus violents.Un climat de tension qui ferait presque oublier le mot d'ordre des manifestants contre le projet de loi travail. SOT militant CGT: je ne vois pas d'avancées pour les salariés je ne vois que des reculs dans ce projet de loi sauf le soi disant compte personnel d'activité mais c'est une coquille vide sinon il y la... attends attends...Et il n'y a pas que la parole qui est interrompue. Le cortège aussi se retouve coupé en deux par les forces de l'ordre. Dans la rue, des dégâts, sont déjà visibles au milieu de l'après midi. Un peu plus loin, les tambours des manifestants font écho aux grenades assourdissantes de la police. Une violence qui fait monter la tension avec les manifestants.UPSOT manifestante "elles sentent bons vos armes ?!" "DISPERSEZ VOUS!"Ce 1er mai devait pourtant être celui de l'unité retrouvée pour la CGT et FO, réunies en tête de cortège pour la première fois depuis 7 ans. Mais pour les militants, la journée restera marquée par les violences policières.SOT manifestante:là je voulais vraiment faire un défilé du 1er mai et qu'est ce que je vois ? Je vois des gamins se faire massacrer par les flics. la police partout, partout partout. On était enfermés dans des bars on a pas pu sortir on était coincés. On a vu des gens, des personnes âgées se faire frapper. je suis choquée, je suis révoltée. Et puis moi je les soutiens les petits jeunes qui se battent parce que j'ai l'impression que ce sont les seuls à avoir encore une consciences politique aujourd'hui. Après de longues minutes à l'arrêt, le cortège reprend sa marche vers la place de la Nation. Sitôt arrivé, les syndicats et la police appellent les manifestants à rentrer chez eux, par crainte de nouveaux débordements. C'est alors que la situation dégénère. La brigade anti émeute rejoint les CRS. Des manifestants sont blessés. Un poste de secours improvisé se monte sur la place. Une femme est blessée au sol. Les charges des forces de l'ordre se succèdent encore à la nuit tombée, place de la Nation.

Un 1er-Mai émaillé de violences à Paris

c

En savoir plus

2016-04-12 14:01 Duplex Walsh Conf eveque

Des "cellules d'écoute" des victimes dans tous les diocèses

2016-04-12 14:01 Duplex Walsh Conf eveque

En savoir plus

C'est l'histoire d'un homme trop bavard qui a choisi de dessiner pour ne pas déranger ... avant de comprendre que ses dessins avaient l'effet inverse ... Nidhal Gariani s'est lancé au moment de la révolution tunisienne le 14 janvier 2011 .. sous le nom NEED-ALL .. SOT Nidhal Gariani alias NEEDALL, desssinateur, membre du collectif LAB619 (17 sec)"Needall c'était par rapport au sentiment qu'on a eu après le 14, l'envie de tout posséder, l'envie de conquérir cette liberté d'expression et cette liberté de penser ... Avec plusieurs dessinateurs, Nidhal fonde le LAB619 .. Le collectif publie dans un meme magazine, plusieurs BD .. Dans une société tunisienne en pleine mutation ... les sources d'inspirations sont nombreuses... religion, économie, mais aussi politique.. Comme ce dessin sur les dérives sécuritaires ... Une BD en dialecte tunisien et en français, éditée en noir et blanc et qui se veut moins cher que le prix d'un sandwich ... Le magazine LAB619 est vendu 3 Dinars, soit moins d'1.50 euro ... Les planches à dessin ont traversé la méditerranée et s'exposent en Février à Paris ... SOT Homme : 16sJe découvre un nouveau produit tunisien, 100% tunisien. D'ailleurs le nom 619 indique le code barre des produits tunisiens. ça fait décourvirir plusieurs choses qui traite du quotidien, de l'imaginaire..SOT Femme : 16 secJe suis toujours étonnée de voir le travail de création, on voit les planches originales // et puis de rencontrer les artistes, de pouvoir échanger avec eux, discuter avec eux, c'est très interessant, aller un petit peu plus au fond des choses, leur poser des questions ... c'est extrement drole, extrement créatif... Nadia Dhab est elle aussi membre du LAB 619 ... La dessinatrice traite ici avec humour de la coquetterie chez les femmes intégralement voilées ... SOT Nadia Dhab, dessinatrice, membre du LAB619 .. Au delà du fait que c'est pour faire rire, qu'il y a un coté moqueur ou un coté de la blonde idiote..je veux dire quoi ? ça peut être aussi de l'autodérision .. une femme qui se pose la question : si un jour dans mon pays je suis obligée de m'habiller comme ça, on reste malgré tout une femme ... Pousser à la reflexion, ouvrir le débat ... A coup de crayon bien aiguisé, le LAB619 s'est fait une place en Tunisie et compte bien y rester ... Le magazine repousse aussi les frontières ... Des dessinateurs syriens, algériens ou encore soudanais devraient participer au prochain numéro du Lab 619 ... Reportage de Mounia Ben Aïssa et Jon Walsh*************************************EN Pied : l'expo se tient tout le mois de février à Paris à la maison de la Tunisie.

Le LAB619 expose à la Maison de la Tunisie

C'est l'histoire d'un homme trop bavard qui a choisi de dessiner pour ne pas déranger ... avant de comprendre que ses dessins avaient l'effet inverse ...

En savoir plus