En images : Al Gore continue son combat pour l'environnement à Cannes

L'ancien vice-président américain Al Gore est à Cannes pour présenter "La suite qui dérange", un documentaire hors-compétition qui témoigne de son implication dans le combat contre le réchauffement climatique.

Al Gore pose au sommet des marches avec sa compagne, Elizabeth Keadle, et son équipe. On reconnait également l'ancienne ministre française de l'Environnement, Ségolène Royal, en troisième place à partir de la droite.

Jean-Paul Gaultier, icône de la mode française et membre du jury du Festival de Cannes en 2012, a foulé le tapis rouge en compagnie d'un mannequin.

La mannequin portugaise Sara Sampaio a monté les marches dans une longue robe transparente qui ne cachait pas grand-chose de sa plastique de rêve.

Le Festival de Cannes a rendu un hommage au cinéaste français André Téchiné. L'occasion pour le vétéran de monter les marches avec plusieurs de ses anciennes actrices : Isabelle Huppert, Catherine Deneuve, Emmanuelle Béart.

La présidente de France Médias Monde, Marie-Christine Saragosse, a foulé le tapis rouge en compagnie du cinéaste philippin Brillante Mendoza et de plusieurs autres réalisateurs originaires de pays du Sud.

Le trio d'actrices du film "En attendant les hirondelles", Aure Atika, Nadia Kaci et Hania Amar, pose sur le tapis rouge. Leur film est présenté dans la compétition parallèle Un Certain Regard.

L'acteur irlandais Colin Farrell joue dans le dernier film du réalisateur grec Yorgos Lanthimos, "Mise à mort du cerf sacré", présenté en compétition officielle de ce 70ème Festival de Cannes.

L'équipe du film "Mise à mort du cerf sacré", dont son duo d'acteurs stars Colin Farrell et Nicole Kidman, pose au sommet des marches avant la première. Le film a été décrit par le critique de France24.com comme "une entreprise (...) qui semble bien dénuée de sens".

Séquence émotion après le première de "Mise à mort du cerf sacré": Nicole Kidman, visiblement émue, est rejoint sur le tapis rouge par son compagnon, Keith Urban.

L'acteur français Mathieu Kassovitz a monté les marches pour présenter le dernier film dans lequel il joue, "Happy End" du réalisateur autrichien Michael Haneke. Ce long-métrage est présenté en compétition officielle.

Isabelle Huppert et Jean-Louis Trintignant ont monté les marches aux côtés du cinéaste autrichien Michael Haneke, qui a déjà remporté deux palmes d'or. La plupart des festivaliers estiment que son dernier opus, "Happy End", a peu de chance de remporter la récompense suprême.