En images : ces talents africains qui rêvent de remporter la Ligue des Champions

Le coup d’envoi de la Ligue des champions 2017-2018 sera donné ce mardi aux quatre coins du continent. Parmi les centaines de joueurs qui rêvent de soulever le trophée, le 26 mai 2018, se trouvent quelques joyaux et quelques espoirs du football africain.

Vincent Aboubakar (Cameroun, FC Porto)

Très convoité durant le mercato, le puissant avant-centre camerounais âgé de 25 ans, est finalement resté au Portugal. Prêté la saison dernière au Besiktas, en Turquie, Vincent Aboubakar sera le danger numéro un de l’attaque du FC Porto cette saison.

Pierre-Emerick Aubameyang (Gabon, Borussia Dortmund)

L’insatiable attaquant gabonais du Borussia Dortmund est, à 28 ans, une valeur sûre du continent. Pierre-Emerick Aubameyang tentera, grâce à son instinct de buteur, d’aider son club, finaliste en 2013, à retrouver les sommets européens.

Serge Aurier (Côte d'Ivoire,Tottenham)

L'ancien latéral droit ivoirien du PSG, transféré à Tottenham cet été, a longtemps été considéré comme l’un des grands espoirs à son poste. En C1, Serge Aurier tentera de montrer l'étendue de ses qualités athlétiques.

Eric Bailly (Côte d’Ivoire, Manchester United)

Le roc ivoirien de Manchester United s’apprête à découvrir pour la première fois de sa carrière la Ligue des champions. Très bon dans le jeu aérien, solide en un contre un, Eric Bailly a réussi à convaincre le très exigeant José Mourinho.

Faouzi Ghoulam (Algérie, SSC Naples)

Taulier de la défense napolitaine depuis quatre saisons, l’arrière gauche algérien fait partie des meilleurs joueurs évoluant sur le continent européen à son poste. Faouzi Ghoulam, en plus de sa rigueur défensive, est une redoutable machine à centrer.

Naby Keita (Guinée, RB Leipzig)

Le futur milieu de Liverpool (il rejoindra le club l'été prochain contre 52 millions d’euros), a fait sensation en Bundesliga la saison dernière avec le RB Leipzig. Naby Keita, né en 1995 à Conakry, est doté de qualités physiques et techniques phénoménales.

Keita Balde Diao (Sénégal, AS Monaco)

Intenable sur son côté gauche, l’international sénégalais de 22 ans, qui a impressionné en Serie A la saison dernière avec la Lazio Rome, va enfin pouvoir faire étalage de son talent en C1 sous la bannière de l'AS Monaco.

Sadio Mané (Sénégal, Liverpool FC)

Après une saison de rodage, l’attaquant sénégalais, formé au FC Metz, est désormais le catalyseur de l’armada offensive des Reds. À 25 ans, Sadio Mané mise tout sur sa pointe de vitesse et ses dribbles déroutants qui font des ravages en Premier League.

Mohamed Salah (Égypte, Liverpool)

L'ailier égyptien Mohamed Salah, qui a bâti sa réputation sur ses raids fulgurants, retrouve avec les Reds une C1 qui l’avait révélé lors de la saison 2013-2014, sous les couleurs du FC Bâle.

Thomas Partey (Ghana, Atletico Madrid)

Le milieu polyvalent ghanéen est un talent encore méconnu du grand public. Pur produit du centre de formation de l’Atlético, "Thomas" et son impact physique hors-norme, représente, à 24 ans, l’avenir des Colchoneros.