En images : Paris les pieds dans l'eau

Quais inondés, navigation interdite, péniches et musées sous surveillance... Les Parisiens n'ont pas encore les pieds dans l'eau, mais le niveau de la Seine continuait à monter jeudi, à Paris et dans sa région. La capitale française devrait fonctionner au ralenti encore quelques jours : le pic est attendu samedi ou dimanche. Aperçu en images.

Jeudi matin, le niveau de la Seine atteignait 5,44 m au pont d'Austerlitz. Le maximum de crue est attendu ce week-end, avec une hauteur entre 5,80 m et 6,20 m.

La Seine connaît une crue hivernale depuis le 22 janvier. Cette montée des eaux est causée par un apport trop important de ses affluents (la Marne, l'Armançon ou l'Yonne).

Les propriétaires des péniches amarrées aux quais de la Seine doivent rejoindre la terre ferme en barque.

Seuls les pigeons sont au sec. Le fameux Zouave du pont de l'Alma a de l'eau jusqu'à mi-cuisse.

Aidés par les pompiers de Paris, des bateliers s'affairent. En bottes et cuissardes, ils contrôlent l'amarrage des péniches menacées par la crue de la Seine.

Sur les berges inondées, canards, cygnes et mouettes reprennent leurs droits et deviennent les stars d'un jour.

Sarah Leduc, France 24

Avec la montée de la Seine, les propriétaires de péniches craignent que leurs bateaux ne se posent sur les quais.

Le courant, très fort, drague des détritus et quelques troncs d'arbre, qui s'amassent entre les péniches et les berges.

Cerné par les eaux qui ont presque envahi le quai face à la tour Eiffel, un véhicule a été en partie englouti.

Le pic est attendu pour samedi ou dimanche. Mais le niveau des eaux attirait déjà les curieux jeudi. Les plus téméraires allaient même goûter l'eau.

Le service des Batobus a été suspendu et Vigicrues appelle à la "prudence". La préfecture de police a interdit la circulation au niveau du tunnel des Tuileries et entre le pont du Garigliano et celui de Bir-Hakeim. Les voies sur berges piétonnes ont également été fermées.

La passerelle Léopold Sédar Senghor en partie fermée au public : elle a les pieds dans l'eau.

Pourtant, malgré la pluie, les eaux sales, les alertes à la vigilance, Paris et son décor magique continuent de faire rêver.